La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 486,00
    -1 168,59 (-3,58 %)
     
  • Nasdaq

    11 421,66
    -562,86 (-4,70 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0474
    -0,0081 (-0,76 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 985,53
    -971,43 (-3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,31
    -15,37 (-2,29 %)
     
  • S&P 500

    3 924,19
    -164,66 (-4,03 %)
     

Vous travaillez dimanche ? Votre employeur doit vous laisser aller voter

·1 min de lecture

L’article L3132-26-1 du Code du travail contraint les employeurs à laisser leurs salariés voter.

Dimanche 24 avril, c’est le second tour de l’élection présidentielle. Les Françaises et les Français doivent choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen qui ils souhaitent voir occuper la fonction de président de la République pour les cinq prochaines années. Les bureaux de vote ouvriront à 8 heures et, en fonction des villes, fermeront à 19 heures ou 20 heures.

Dimanche, certains Français travailleront. Si vous êtes dans ce cas et que vous pensiez ne pas avoir d’autre choix que l’abstention, sachez que le Code du travail pourrait vous permettre d’aller voter sur vos horaires de travail.

vote scrutin élection
vote scrutin élection

Que dit la loi sur le vote du dimanche ?

Selon l’article L3132-26-1 du Code du travail, un employeur a l’obligation de prendre des mesures pour que ses salariés puissent voter. Puisque le travail le dimanche est une mesure d’exception en France (en principe, le repos dominical est la norme) et que les votes ont lieu le dimanche, c’est à eux de prendre leurs responsabilités si des salariés sont retenus durant une élection. Horaires écourtés ? Pause dédiée au vote pendant la journée ? L’article est libre à l’interprétation de chacun. Ce qui compte est qu’aucun salarié ne soit privé de son droit de vote.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles