La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 833,00
    +3 083,65 (+6,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Travailler près de la mer: la grande migration des salariés et entreprises s'accélère

·2 min de lecture

Après les confinements de 2020 et la mise en place, pour les plus chanceux, du télétravail au vert, voici venu le temps des implantations permanentes. Les travailleurs quittent Paris, achètent des logements dans les villes moyennes ou dans les métropoles proches de la mer. Tout comme les entreprises.

Les habitants de la capitale cherchent dans les métropoles, et ceux des métropoles glissent insensiblement vers les villes moyennes. Les jeunes, surtout, cherchent un environnement moins contraignant, moins violent et plus proche de la verdure. Depuis quelques mois, des sites immobilier comme ont enregistré des hausses phénoménales des consultations et des recherches dans plusieurs régions, émanant plutôt d’un public parisien. Et si ce mouvement vient de Parisiens (ou plus exactement de Franciliens), c’est parce quece sont eux qui sont les plus "tertiarisés" (employés de bureaux, cadres, consultants et indépendants) et donc les plus adaptés . Ainsi, selon le think tank , 60% de la population d’Île-de-France a la possibilité de télétravailler, contre seulement 33% des professionnels sur l’ensemble du territoire.

Boom des bureaux en régions

Si les populations se déplacent petit à petit du centre vers la périphérie, c’est toute l’activité qui suit. Et donc, forcément, les entreprises. Alors que les bureaux en périphérie de Paris se vident, ceux situés dans les grandes villes de régions font le plein. "Sur les dix dernières années, la moyenne des transactions de bureaux en région parisienne s'établit à un peu moins de 2,3 millions de mètres carrés. Alors qu’en régions, dans le même temps, leur volume a augmenté de près de 40%. Et ça s’est fortement accéléré depuis 2016", observe Jean-Laurent de La Prade, Directeur Général Adjoint de BNP Paribas Real Estate Transaction en charge du pôle régions.

Lire aussi

Les derniers chiffres semblent confirmer cette tendance. "Les volumes des transactions en régions, au 1er semestre de cette année sont en hausse de 35% par rapport au 1er semestre de l’année dernière, pour atteindre 730.000 m², pointe Jean-Laurent de la Prade. Bien sûr, les très grandes villes, comme Lyon, Lille et Marseille, concentrent les mouvements, mais on note la montée de villes intermédiaires comme Nantes, où les transactions ont atteint le record de 67.000 [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles