La bourse ferme dans 4 h 16 min
  • CAC 40

    6 821,40
    +55,88 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 107,38
    +27,23 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1299
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 781,10
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    43 023,57
    -1 059,36 (-2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 240,78
    -200,98 (-13,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,37
    +2,11 (+3,18 %)
     
  • DAX

    15 242,23
    +72,25 (+0,48 %)
     
  • FTSE 100

    7 190,63
    +68,31 (+0,96 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3283
    +0,0047 (+0,36 %)
     

Travail dominical: à quelles contreparties légales avez-vous droit?

·2 min de lecture

CONSEILS- Si vous travaillez le dimanche, selon le secteur dans lequel vous travaillez, vous pouvez bénéficier de certaines contreparties légales. Celles-ci varient selon le domaine d'activité.

Pour savoir quelles sont les contreparties légales auxquelles vous avez droit en cas de , il suffit de regarder votre domaine d'activité. Dans certains commerces, le travail du dimanche permet de bénéficier d'une ou d'un repos compensateur. Dans d'autres, il n'y a rien, sauf accord de l'employeur. Il faut savoir que vous avez la possibilité de refuser le travail dominical dans certaines situations.

Le cas des commerces fabriquant leurs produits alimentaires sur place

Les commerces qui fabriquent directement sur place les différents produits alimentaires destinés à être consommés immédiatement ne sont soumis à aucune majoration de salaire et aucun repos compensateur pour le travail dominical. Il peut s'agir par exemple et des pâtisseries. Les cafés, les restaurants et les hôtels sont également concernés. Ce sont des secteurs d'activité qui attirent en effet des clients tout au long de la semaine, du lundi au dimanche, et qui travaillent donc tout le week-end. Les salariés viennent travailler le dimanche en respectant un certain roulement. En échange, ils ne bénéficient d'aucune contrepartie: leur jour de repos est simplement défini dans la semaine au lieu du dimanche.

Dans certains cas, l'employeur ou la convention collective décide cependant d'accorder des compensations aux salariés qui viennent travailler le dimanche: majoration de salaire ou repos compensateur. Si vous travaillez dans ce secteur d'activité, vous n'avez donc pas le droit de refuser de travailler le dimanche.

Le cas des commerces d'alimentation de plus ou de moins de 400 m²

Si vous êtes salarié dans un possédant une surface de vente inférieure ou égale à 400 m², vous bénéficierez du repos hebdomadaire à partir du dimanche 13 heures. Les salariés d'un commerce d'alimentation qui satisfait les besoins courants de clients du voisinage ont donc droit à un repos compensateur, tous les quinze jours, par roulement. Ce repos compensateur est égal à une journée complète. En revanche, ces salariés ne bénéfi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles