Publicité
La bourse ferme dans 4 h 10 min
  • CAC 40

    8 114,23
    -81,73 (-1,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 038,30
    -36,04 (-0,71 %)
     
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0868
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 423,70
    -14,80 (-0,61 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 452,20
    +3 557,14 (+5,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 530,33
    +41,79 (+2,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,55
    -1,25 (-1,57 %)
     
  • DAX

    18 689,57
    -79,39 (-0,42 %)
     
  • FTSE 100

    8 391,46
    -32,74 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2712
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Travail à temps partiel : principe, durée et mise en place

Travail à temps partiel : principe, durée et mise en place

Que ce soit pour des raisons familiales ou pour occuper un autre emploi, le temps partiel est souvent demandé en entreprise.

Tout employeur peut décider d’embaucher un salarié à temps partiel.

Le temps partiel correspond à un travail pendant une durée qui est inférieure à la durée de travail d’un salarié embauché à temps plein.

Le travail à temps partiel doit être inférieur à 35 heures par semaine (durée légale hebdomadaire de temps de travail), soit :

Une convention collective peut néanmoins prévoir une durée de travail inférieure à 35 heures pour le temps complet (par exemple, 30 heures hebdomadaires).

PUBLICITÉ

Dans cette situation, un salarié est considéré comme travaillant à temps partiel uniquement s’il réalise moins de 30 heures de travail par semaine.

Tous les salariés, qu’ils soient en CDD (contrat à durée déterminée) ou en CDI (contrat à durée indéterminée), peuvent travailler à temps partiel.

Le recours au temps partiel peut être fait à la demande du salarié ou de l’employeur.

Le temps partiel thérapeutique est une mesure qui permet à un salarié de reprendre son activité professionnelle de manière progressive après une période d’arrêt de travail due à une maladie ou à un accident.

C’est un aménagement du temps de travail pour des raisons médicales.

Cette modalité de reprise du travail est particulièrement adaptée lorsque l’état de santé du salarié ne lui permet pas de reprendre son poste à plein temps.

Le travail à temps partiel ne peut être inférieur à une certaine durée de travail (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un ex-salarié d’Amazon raconte comment l’entreprise surveille tout grâce à des mouchards
Peut-on déjà prédire les démissions des salariés grâce à l'IA ?
Vie au travail : nos conseils pour fayoter efficace et facile
Bonne nouvelle : la hausse des salaires reste bien au-dessus de celle de l’inflation en 2024
Action : un responsable de magasin licencié pour avoir omis de payer un en-cas