La bourse est fermée

Le travail à distance au banc d'essai

Le télétravail est sans aucun doute entré dans les mœurs. Mais, à l’épreuve du réel, salariés, managers et dirigeants sont parfois plus prudents voire circonspects quant à son intérêt. Ils sont en revanche unanimes à penser que des réflexions collectives doivent impérativement encadrer sa mise en place. Car si la plupart des études pointent de réelles diminutions du stress psychologique en situation de travail à domicile, un enquête du cabinet Greenworking de 2019 révèle que 5% des situations de télétravail soulèvent de vraies difficultés managériales, défiance, surcontrôle ou désorganisation, le plus souvent faute de formation ou d’outils numériques appropriés. «Beaucoup de managers adoptent le télétravail car il y a une forte pression sociale sur le sujet et ils ne veulent pas être has been, constate Olivier Brun, cofondateur et président de Greenworking. Parfois, ils n'osent même plus exprimer leurs réticences, surtout face des top managers de plus en plus moteurs sur le sujet. Ceux-ci pensent que le télétravail est un facteur d’engagement supplémentaire pour les collaborateurs et qu’il faut leur faire confiance.» Certes. Mais, comme l’expliquent nos cinq témoins, sa réussite ne se matérialise pas en un coup de baguette magique.

“Je peux dire «non» à certains collaborateurs si j’estime que le télétravail n’est pas adapté à leurs besoins” Arlette Oçafrain, manager au centre de recherche d’Essilor

A la tête de l’équipe chargée de surveiller le marché au sein de l’équipe recherche et développement du leader mondial des verre optiques, Arlette Oçafrain est en pointe sur le télétravail : c’est elle qui, dès 2014, a testé l’accord maison, qui autorise tout collaborateur à travailler chez lui un jour par semaine et au maximum deux jours flottants par mois. «Les cinq salariés de mon entité sont tous ingénieurs et autonomes. Ils peuvent ainsi plancher au calme sur les dossiers ardus et s’affranchir des réunions, quitte à y participer en visioconférence en cas de nécessité.»

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Épargne retraite : les nouveaux placements au banc d'essai
L’activité physique au travail n’est pas forcément bonne pour le coeur
Au travail, ce livre va réveiller le héros qui sommeille en vous
Sommeil : comment l'améliorer pour vous rendre plus efficace au travail ?
Les entreprises doivent donner du sens au travail, sinon elles disparaîtront