Marchés français ouverture 4 h 14 min
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 518,75
    +116,70 (+0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0898
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    21 555,53
    -402,83 (-1,83 %)
     
  • BTC-EUR

    21 600,86
    -525,98 (-2,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,19
    -9,13 (-1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     

Les transports parisiens veulent revenir à la normale... Au printemps

Martin BUREAU / AFP

Après plusieurs mois de galère pour les usagers des transports d'Île-de-France, la RATP, a présenté vendredi 13 janvier un plan de sortie de crise visant à un retour progressif à un niveau de service normal... Mais seulement pour avril prochain.

Pas sûr que cela suffise à calmer la colère des usagers des transports en commun d'Île-de-France. Après plusieurs mois de galère pour les usagers, la RATP a présenté vendredi un plan de sortie de crise visant à un retour progressif à un niveau de service normal... Mais seulement pour avril prochain.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La présidente d'Ile-de-France Mobilité (IDFM) Valérie Pécresse avait convoqué un conseil d'administration extraordinaire réunissant tous les acteurs franciliens du transport pour qu'ils présentent leur feuille de route. "La fréquentation dans les transports en commun est désormais de l'ordre de 90% de ce qu'elle était en 2019", a indiqué la patronne de l'autorité chargée d'organiser les transports en Ile-de-France.

"Une forte dégradation de service"

Mais pour autant, "il y a eu une forte dégradation de service dans le dernier trimestre 2022, particulièrement marquée sur le réseau RATP", a-t-elle déploré. En fin d'année dernière, "un quart de l'offre de bus n'était pas réalisée et entre 10 et 20% de l'offre de métro", a souligné Valérie Pécresse. Et si la situation s'est améliorée depuis le début du mois de janvier, "le réseau RATP est toujours en grande souffrance".

Depuis janvier, 17% des bus RATP ne roulent pas à Paris et en petite couronne et dans le métro, trois lignes sur quatorze sont toujours en difficulté et cinq fragiles, selon le bilan dressé par IDFM.

Les excuses de Jean Castex

"Je veux dire aux millions d'usagers mes regrets, mes excuses de cette situation et surtout, ma profonde volonté d'améliorer les choses", a d'emblée reconnu Jean Castex. Depuis son arrivée à la tête de la RATP en novembre, il n'a eu de cesse de reconnaître les difficultés nombreuses auxquelles est confronté l'opérateur.

[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi