Marchés français ouverture 2 h 8 min
  • Dow Jones

    31 188,38
    +257,86 (+0,83 %)
     
  • Nasdaq

    13 457,25
    +260,07 (+1,97 %)
     
  • Nikkei 225

    28 740,61
    +107,15 (+0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,2139
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    30 025,87
    +383,59 (+1,29 %)
     
  • BTC-EUR

    28 431,94
    -180,11 (-0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,39
    -18,22 (-2,60 %)
     
  • S&P 500

    3 851,85
    +52,94 (+1,39 %)
     

Transport: RATP et SNCF choisissent Bombardier et CAF pour de nouveaux RER

·2 min de lecture

RATP et SNCF choisissent Bombardier et CAF pour la commande de 146 nouveaux trains RER, un contrat de 2,56 milliards d'euros.

La et Voyageurs ont annoncé mardi avoir attribué au consortium associant les constructeurs canadien Transport et espagnol CAF la commande de 146 nouveaux trains pour le RER B, un contrat de 2,56 milliards d'euros.

Le consortium était opposé au groupe français -lequel doit absorber Bombardier Transport le 29 janvier-, qui avait saisi la justice pour contester la procédure.

Le Tribunal judiciaire de Paris avait partiellement suspendu la procédure le 17 décembre en demandant une reprise partielle de certains éléments.

"La RATP et la SNCF Voyageurs ont alors décidé de se pourvoir en cassation tout en mettant, sans délai, en application la décision du tribunal permettant d'avancer dans l'attribution du marché", ont précisé les deux entreprises publiques dans un communiqué commun, ajoutant que les candidats avaient eu jusqu'au 4 janvier pour déposer leurs offres complémentaires.

En outre, un recours devant le Tribunal administratif de Paris engagé par Alstom a été rejeté mercredi, ce qui a "(validé) la conformité de la procédure suivie et ouvrant ainsi la voie à la RATP et SNCF Voyageurs (pour) attribuer le marché".

Les deux entreprises font part de leur volonté "de tout mettre en oeuvre pour permettre une signature du marché dans les meilleurs délais et ceci, au bénéfice des Franciliens, dont le quotidien va être amélioré par ces nouveaux matériels".

"Sous réserve d'éventuels recours, la signature pourra se faire après un délai légal de 11 jours", ont-elles relevé.

Bombardier Transport s'est dit "satisfait de la confiance accordée" par les deux groupes publics, selon un porte-parole contacté par l'AFP.

Baptisés MI20 (pour matériel d'interconnexion commandé en 2020), les nouveaux trains alternant des rames à un et deux niveaux offrent 20% de capacité supplémentaire par rapport aux rames actuelles et sont plus accessibles, selon le porte-parole.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi