La bourse est fermée

Transport aérien : quelles sont les compagnies qui ont été le plus en retard cet été ?

Il y a du mieux dans le transport aérien français. Selon le baromètre Air Indemnité, spécialiste de la gestion des demandes d’indemnités auprès des compagnies, cité par Le Parisien, "le nombre d’annulations de vol au départ ou à l’arrivée en France a baissé de 48% par rapport à l’an dernier et celui des retards supérieurs à deux heures de 24%". Un bon score qui reste cependant à relativiser : 2018 avait été un été noir pour les compagnies aériennes en raison de nombreux mouvements sociaux en France et en Europe. La saison estivale 2019 est cependant un bon cru, lorsqu’on la compare à 2017, les retards et annulations dans les aéroports de l’Hexagone sont également en baisse.

Les retards supérieurs à trois heures, donnant lieu à des indemnités comprises entre 250 et 600 euros, sont également en forte baisse (-27%). Les chiffres restent cependant importants : en France, cet été, 1.423 vols ont été annulés et 3.402 ont subi des retards supérieurs à deux heures. Citée par Le Parisien, Anne-Laure Héry, porte-parole d’Air Indemnité explique que "la journée à éviter c’était le 27 juillet. Ce jour-là, 8% des vols ont connu un retard ou une annulation". La raison : deux journées de grève chez les personnels de Vueling et Iberia au départ de Barcelone.

89 millions d’euros d’indemnités

Selon l’étude, près de 545.225 passagers ont été touchés par des retards ou des annulations cet été, c’est un tiers de moins que l’an passé. Des incidents qui coûtent cher aux compagnies. Sur la base d’une moyenne de 250 euros d’indemnités pour au moins deux heures de retard ou une annulation, elles auraient dû verser 89 millions d’euros de compensations.

⋙ Lire aussi : Boeing : le retour du 737 MAX pourrait faire chuter le prix des billets d'avion

Parmi les causes les plus fréquentes pour expliquer les retards ou annulations : les problèmes du Boeing 737 MAX, toujours interdit dans l’espace aérien mondial. La situation a mis des compagnies comme Norwegian Airlines ou Ryanair en difficulté. Par ailleurs,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tourisme : les côtes méditerranéennes délaissées cet été ?
Tourisme : les côtes méditerranéennes délaissées cet été ?
SNCF: la fréquentation en hausse de 7% cet été
Le classement des compagnies aériennes les plus en retard en juillet
Bug informatique, atterrissage d’urgence... British Airways accumule les ratés cet été