La bourse est fermée

Transport aérien: comment le coronavirus pourrait "accélérer la consolidation" du secteur

1 / 2

Transport aérien: comment le coronavirus pourrait "accélérer la consolidation" du secteur

Entre les faillites à répétition et la fragilité financière de certaines compagnies, le secteur des transports aériens connaît d'importantes turbulences. Si la situation n'est pas nouvelle, la conjoncture mais surtout les craintes liées au nouveau coronavirus seraient en train de redistribuer les cartes d'une filière qui cherche à se réinventer non plus seulement pour se démarquer mais avant tout pour subsister.

>>> Téléchargez l’application BFM Business pour ne rien rater de l’actualité économique et financière

Les déclarations du nouveau président de l'association A4E en attestent. Ce mardi, Benjamin Smith a en effet admis, au cours de la conférence annuelle de l'association, que dans la mesure où il y avait dans le monde, "un certain nombre de compagnies aériennes fragiles", cette situation pourrait, en fin de compte, "accélérer la consolidation" du secteur, tout en précisant ne pas connaître "l'effet final du Covid-19 sur le secteur du transport aérien".

"Nous faisons de notre mieux pour contenir la menace", a-t-il poursuivi. "Toute taxe qui pourrait être limitée ou temporairement levée" serait un geste "apprécié par notre industrie", a ajouté celui qui vient de prendre la tête pour un an de la présidence tournante de l'association. Laquelle réunit 16 transporteurs aériens européens dont Air France-KLM, easyJet, IAG, Lufthansa et Ryanair.

Mesures d'économie

De fait, depuis fin janvier, des dizaines de compagnies...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi