La bourse ferme dans 6 h 28 min
  • CAC 40

    5 596,94
    -14,75 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 589,40
    -10,15 (-0,28 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 829,30
    -0,60 (-0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    30 233,57
    +350,06 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    706,80
    -28,34 (-3,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,31
    -0,05 (-0,10 %)
     
  • DAX

    13 784,45
    -3,28 (-0,02 %)
     
  • FTSE 100

    6 725,98
    -9,73 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    -276,97 (-0,97 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • GBP/USD

    1,3529
    -0,0054 (-0,40 %)
     

Transmission : les atouts insoupçonnés du PER en cas de décès

·2 min de lecture

À l’image de ses prédécesseurs (Perp, contrat Madelin…), le nouveau plan d’épargne retraite individuel (PERin) dispose d’un avantage fiscal important à l’entrée. Pour inciter les Français à adhérer à une solution de retraite supplémentaire facultative le législateur autorise de déduire du revenu imposable, dans une certaine limite toutefois, les versements volontaires effectués sur le PER. L’incitation fiscale prenant la forme d’une déduction, l’économie d’impôt dépend alors de votre taux marginal d’imposition (TMI), c’est-à-dire le taux d’imposition de la tranche la plus haute de vos revenus. Plus celle-ci est élevée, plus les versements réalisés sur un plan d'épargne retraite seront efficaces. Pour un titulaire dont le TMI est de 45%, un versement de 10.000 euros sur un PER lui procurera une économie d’impôts de 4.500 euros (10.000 euros X 45%). Elle sera de 4.100 euros pour un TMI de 41% et de 3.000 euros pour un TMI de 30%. Nous supposons dans ces exemples que le versement n’impacte pas le niveau du TMI. Cette épargne est destinée à vous procurer un complément de ressources une fois à la retraite. Elle sera taxée au moment où vous la récupèrerez. Toutefois rien ne vous oblige à retirer, totalement ou partiellement, ce capital de votre PER si vous n’en avez pas besoin. Cela peut même s’avérer être une très bonne idée pour transmettre efficacement. Une fiscalité après 70 ans dissuasive, en apparence seulement Pourtant la fiscalité au décès d’un PER semble à première vue désavantageuse. En effet, à la différence de l’assurance vie, c’est l’âge au moment du décès qui détermine la fiscalité du PER et non l’âge au moment des versements. Dans le cas d’un décès du titulaire qui a lieu après 70 ans, seul un abattement de 30.500 euros, global aux bénéficiaires non exonérés, s’applique sur les capitaux transmis. Et la part taxable du PER suit Cliquez ici pour lire la suite