La bourse est fermée

Transition énergétique: le crédit d’impôt inchangé en 2018

1 / 2

Transition énergétique: le crédit d’impôt inchangé en 2018

En 2018, les contribuables continueront à bénéficier du crédit d'impôt pour la transition énergétique lorsqu'ils effectuent certains travaux dans leurs logements y compris le remplacement de portes ou de fenêtres. Mais en 2019 le dispositif sera revu à la baisse. 

Le ministre de la Transition écologique a décidé de faire évoluer le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), créé en 2015 dans le cadre de la "loi Royal". 

Dans un communiqué le ministère laisse entendre que, dès l’an prochain, les Français ne pourront plus bénéficier de ce dispositif lorsqu’ils changent leurs portes d’entrée, fenêtres et volets. Le CITE "doit être concentré sur les meilleurs effets leviers et le meilleur rapport coût-bénéfice. Le crédit d'impôt pour les fenêtres, portes d'entrée et volets isolants est, à ce titre, d'une moindre efficience (...) par souci de cohérence, il a été décidé de concentrer le CITE sur les travaux les plus efficaces en économies d'énergie, comme l'isolation des combles ou le changement de chaudière" indique le document. 

Contacté par BFM Business, un conseiller de Nicolas Hulot indique qu’il n’en est rien et plaide pour "l'erreur de communication". En 2018, "ces équipements continueront à bénéficier du CITE et de la TVA réduite à 5,5%". Il reconnaît en revanche que le ministère souhaite "une baisse progressive du taux" de crédit d'impôt accordé aux ménages lorsqu'ils changent ce type d' équipements. Pour rappel, celui-ci est actuellement de 30%. Une baisse à venir que confirme Jean-Luc Marchand, porte-parole de la filière fenêtre du SNFA. "On évoque un taux de CITE réduit à 15% sur ces...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi