La bourse ferme dans 1 h 21 min
  • CAC 40

    6 611,41
    -19,74 (-0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 110,39
    -12,04 (-0,29 %)
     
  • Dow Jones

    34 420,31
    +223,49 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0036 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 788,80
    +12,10 (+0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    27 755,12
    -746,24 (-2,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    798,83
    -43,82 (-5,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,66
    +0,36 (+0,49 %)
     
  • DAX

    15 565,66
    -23,57 (-0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 132,22
    +22,25 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    14 358,90
    -10,80 (-0,08 %)
     
  • S&P 500

    4 276,99
    +10,50 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3918
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Pas de transition écologique réussie sans l'imposition d'un prix du carbone

·2 min de lecture

SOMMET "SAUVER LE BIEN COMMUN" - Hydrogène, biocarburants, capture et stockage du carbone etc., les solutions de demain sont là. La transition écologique n’est pas négociable car les coûts de l’inaction seraient dramatiques. Mais pour réussir, il faut instaurer un prix du carbone aux frontières.

"Chaque génération se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu'elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse." Dans son propos introductif à la table ronde sur le bien commun et la transition écologique, Barbara Pompili a cité Albert Camus. Evoquant les océans engorgés de plastique, les feux géants qui engloutissent l’Amazonie, la Californie, l’Australie, la ministre a déploré la situation actuelle, celle "d’un monde qui semble se défaire." Une phrase à double sens. Notre monde se doit de garder et protéger son bien plus précieux, ses valeurs démocratiques. Il ne doit donc pas se défaire. Mais pour notre vie de tous les jours, c’est une autre histoire. Il va falloir inventer un autre modèle, celle d’un monde où tous les usages seront décarbonés. Ce qui implique non de défaire mais de refaire. Christian Gollier, directeur général de la Toulouse School of Economics, Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, et Philippe Ducom, président d’ExxonMobil Europe, réunis lors d Sommet "Sauver le bien commun" organisé par Challenges et TSE, sont d’accord sur le constat: il va falloir trouver des solutions pour demain.

Lire aussi

Nouvelles technologies

Même si 20% du trafic en France se fait encore avec de locomotives diesel, le train est un des transports les plus vertueux - le TGV émet cinquante fois moins d’émissions de CO2 que la voiture, 80 fois moins que l’avion. Aujourd’hui, le ferroviaire ne représente que 10% du transport des marchandises. "On doit travailler sur le report modal, indique Jean-Pierre Farandou. On espère prendre sur le transport routier et gagner 10 points en dix ans. Ça nécessitera de nouvelles infrastructures de fret pour un investissement d’environ 10 milliards d’euros." La SNCF mise aussi sur , les trains à batteries (pour les petites distances comme Marseille-Aix) et même le train à colza pour Paris-Granville. Le géant du pétrole ExxonMobil compte aussi réduire ses émi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles