Marchés français ouverture 8 h 56 min

La transition écologique : Une priorité pour la caisse d’épargne CEPAC

latribune.fr

Avec comme grand témoin du débat, Nicolas Vanier - explorateur depuis plus de 30 ans des territoires les plus reculés du monde - Joël Chassard, Président de la CEPAC, a tenu à rappeler son profond engagement en faveur de la transition écologique : « la CEPAC, c'est près d'un milliard d'euros investis en 2018 pour financer des projets de centrales solaires, éoliennes et biomasses. Avec une plateforme de services dédiée depuis 10 ans, la CEPAC a la fierté d'être devenue le 1er financeur de la transition énergétique du groupe BPCE et 4ème financeur au niveau national ».

Fort de son expérience et au vu des changements climatiques bouleversant profondément la planète et ses écosystèmes, Nicolas Vanier a tenu à expliquer que « depuis 50 ans nous avons beaucoup conjugué le verbe « avoir ». J'ai désormais envie de croire que nous allons conjuguer un peu plus le verbe « être », ce qui me parait être une belle perspective pour nos jeunes ». Loin de sombrer dans le catastrophisme, le Grand Rendez-vous a été l'occasion de dresser des pistes sérieuses pour le futur.

En accompagnant dans leur développement des projets de taille intermédiaire, qui sont le cœur des initiatives en matière de transition énergétique, la CEPAC joue un rôle essentiel pour leur permettre de grandir et d'augmenter leur production.

Pour témoigner de cet accompagnement auprès des 1 300 invités présents, la CEPAC a fait le choix de donner la parole à deux chefs d'entreprise qu'elle a le privilège de financer.

Jean-Yves Grandidier, fondateur de Valorem et Michaël Coudyser, fondateur de Corsica Sole ont pu, tour à tour, alerter sur l'obligation pour notre société de changer de modèle : nécessaire baisse de la consommation d'énergie, utilisation de véhicules électriques et développement du stockage de l'énergie renouvelable.

A ce titre, la CEPAC est à la pointe du financement de l'innovation grâce, notamment, à sa présence en Outre-Mer. Ces territoires,

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr