Marchés français ouverture 6 h 26 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 168,34
    -114,69 (-0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0364
    -0,0041 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    15 658,11
    -370,83 (-2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,06
    -1,59 (-0,42 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

Dans les médias, le discours transphobe se répand sans retenue ni scrupule

JEANNE ACCORSINI/SIPA

Transphobie - Depuis la polémique autour du Planning Familial en août dernier, les médias s’emparent du sujet de la transidentité… par le prisme d’arguments et d’invités transphobes

Si vous avez allumé votre télévision ou ouvert un journal ces derniers mois, du plateau de Quelle époque de Léa Salamé aux tribunes de Marianne ou du Figaro en passant par l’émission de Karine Le Marchand sur M6, il y a un sujet qui revient inlassablement : celui de la transidentité. Ces derniers mois, et ce depuis la polémique autour d’une affiche du Planning familial montrant un homme enceint, l’existence des personnes trans et leurs droits sont devenus un sujet médiatique.



Cette émergence d’un discours médiatique autour des personnes trans s’est faite par l’intermédiaire des paroles transphobes de personnalités comme la militante Marguerite Stern ou l’influenceuse et créatrice du compte@Tasjoui, Dora Moutot. Cette dernière avait été invitée en octobre dernier par Léa Salamé sur le plateau de Quelle époque face à Marie Cau, première femme trans élue maire en France.

« Dora Moutot qui passe chez Salamé, cela donne un sentiment assez amer, soupire Agathe, membre du collectif féministe Tou(...) Lire la suite sur 20minutes