Marchés français ouverture 19 min.

La Transformation Digitale, moteur de l’émergence en Côte d’Ivoire ?

latribune.fr

La transformation digitale, socle de la quatrième révolution industrielle, suscite un fol espoir. Pour la première fois depuis les indépendances, l'Afrique se distingue dans les classements internationaux, non par son archaïsme, mais dans l'adoption de produits à haut degré de sophistication.

L'Afrique a ainsi réussi en partie son saut technologique, le fameux « Leapfrog »  qui lui a permis de s'affranchir du téléphone fixe pour passer directement au téléphone mobile, d'ignorer la banque traditionnelle pour adopter la banque mobile, d'utiliser des applications pour gérer son énergie, sa mobilité, et ses flux de marchandises, souvent à travers des usages inédits. Fait inédit dans l'histoire moderne, l'on parle désormais de « reverse innovation », d'innovations technologiques nées dans les pays du sud pour ensuite conquérir les pays du Nord.

Une émergence numérique en 2020?

La Côte d'Ivoire, qui, après une décennie de crise, retrouve le chemin prometteur de la croissance, ne fait pas exception à l'enthousiasme général qui entoure la transformation digitale, et pour cause ! L'insolente expansion du téléphone mobile, et la croissance exponentielle des services financiers mobiles sont des marqueurs du leadership d'un pays dont les pouvoirs publics disent viser l'émergence dès 2020. Or cette émergence, véritable leitmotiv des autorités ivoiriennes, suppose en effet certes une croissance soutenue, mais également une croissance transformatrice et inclusive.

Il est vrai que la Côte d'Ivoire affiche fièrement ses ambitions en la matière, matérialisées par une vigoureuse politique d'investissement public à travers laquelle le pays affirme vouloir entrer de plain-pied dans l'ère de l'économie numérique.

S'il réussissait son pari, le pays réussirait un autre saut, que l'on pourrait qualifier de structurel : passer d'une économie dominée par le duopole traditionnel café-cacao, à des positions concurrentielles solides dans

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr