Marchés français ouverture 4 h 24 min
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • Nikkei 225

    28 281,04
    +312,05 (+1,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0434
    +0,0026 (+0,25 %)
     
  • HANG SENG

    18 797,86
    +200,63 (+1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    16 451,60
    +104,15 (+0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,71
    +6,02 (+1,50 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     

Le transfert des cotisations Agirc-Arrco vers l’Urssaf plus important que la réforme des retraites ?

Source Agirc-Arrco

Jusqu'à ce jour, les caisses de retraite complémentaire encaissent directement les cotisations qu’elles utilisent pour payer les retraités. Or il est prévu, pour l’Agirc-Arrco, retraite complémentaire des salariés du privé, que cette collecte soit transférée vers les Urssaf. Pour les non-initiés, il est difficile de s'y retrouver parmi les arguments utilisés et d’évaluer les enjeux. Pourtant, les Français sentent confusément qu'il se joue quelque chose d’essentiel dans cette mesure présentée comme technique.

Comprendre le sujet exige de le remettre en perspective avec le projet de retraite universelle porté en 2017 par le président Macron. Il s'agissait alors de fusionner les 42 régimes de retraite en un seul dispositif qui aurait été piloté de fait par l'État. Dans ce contexte, l'idée était de regrouper l’encaissement des cotisations fiscales et sociales afin de simplifier la vie des entreprises. Après avoir ajouté à ses prérogatives le recouvrement de la formation professionnelle et du chômage, l'Urssaf devait élargir son champ d'intervention à la retraite complémentaire.

L’encaissement de ces cotisations par les Urssaf, prévu initialement au 1er janvier 2022, fut reporté d’abord à 2023 et devrait l’être une nouvelle fois au 1er janvier 2024. La première fois, le risque était technique, les éditeurs de logiciels de paye alertant sur leur impossibilité de procéder aux modifications informatiques dans les délais impartis. Cette année, le report est plus de nature politique en raison (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite de la fonction publique : un nouveau service pour retrouver une pension oubliée
Ehpad : ce qu’exige la Caisse des dépôts pour investir dans Orpea
Retraite complémentaire Agirc-Arrco : ce qui coince toujours pour le transfert du recouvrement des cotisations
Retraite des fonctionnaires : les gagnants et les perdants d’un calcul avec les règles du privé
Le transfert des cotisations retraite des libéraux en 2023 en 5 questions