La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 323,83
    +176,99 (+0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Train léger, véhicule hybride... Les nouvelles pistes de diversification de la SNCF

Train léger, véhicule hybride rail-route: la compagnie ferroviaire cherche à adapter son offre pour mieux exploiter son réseau secondaire, trop coûteux.

Le gros monospace un peu futuriste roule sur une départementale puis s'engage sur une voie de chemin de fer et poursuit son chemin jusqu'à la gare voisine. Baptisé Flexy, ce prototype rail-route électrique doté de roues hybrides et de neuf places est encore à l'état d'image de synthèse au service Innovation de la SNCF, mais pourrait embarquer des passagers dès 2026. Développé dans le cadre d'un consortium regroupant Milla Group, Michelin et l'institut de recherche technologique Railenium, ce projet, qui devrait être testé en Nouvelle-Aquitaine, fait partie des programmes de développement de "trains légers" menés par la compagnie publique dans le cadre du plan gouvernemental France 2030 et son volet sur la revitalisation des petites lignes ferrées.

En 2018, le rapport de Jean-Cyril Spinetta, l'ex-patron d'Air France, pointait le milliard d'euros annuel dédié à l'exploitation et à la maintenance des 12.000 kilomètres de petites lignes, où circulent moins de 2% des voyageurs. Depuis, tout le monde cherche des solutions pour éviter leur disparition. "Le choix d'utiliser un matériel plus léger et plus modulable est une bonne piste pour s'adapter à des taux de remplissage trop faibles pour être rentable", estime Cyril Faure du cabinet de conseil Bartle.

"De la gare à l'usine"

A Montval-sur-Loir (Sarthe), la SNCF teste un système de navettes électriques avec conducteur qui récupèrent les voyageurs des villes inaccessibles en transport en commun. "Cela préfigure ce que pourrait faire Flexy, en allant de la gare jusqu'à l'usine ou l'hôpital , explique Carole Desnost, la directrice technologies, innovation et projets de la SNCF. Dans les zones où il n'existe guère d'autres solutions que la voiture, ces innovations proposeront une offre plus adaptée et moins coûteuse", assure-t-elle. C'est bien l'enjeu, au moment où le PDG du groupe Jean-Pierre Farandou veut doubler le nombre de voyageurs en dix ans.

"Jouer la complémentarité"

Pour augmenter les fréquences de service et diminu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles