La bourse ferme dans 1 h 6 min
  • CAC 40

    6 240,52
    -26,76 (-0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 998,72
    -16,08 (-0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 863,01
    +47,11 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,2064
    +0,0046 (+0,39 %)
     
  • Gold future

    1 779,10
    -2,90 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 900,48
    -5 109,37 (-11,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 132,84
    +8,94 (+0,80 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,88
    +0,45 (+0,73 %)
     
  • DAX

    15 221,43
    -99,09 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    6 914,95
    -23,29 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    13 930,18
    +111,77 (+0,81 %)
     
  • S&P 500

    4 154,73
    +19,75 (+0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3853
    +0,0010 (+0,07 %)
     

Train à hydrogène : quatre régions passent commande auprès d'Alstom

·1 min de lecture

C'est une première et une "étape historique de la mobilité durable" selon Alstom. Le constructeur a reçu une commande de la SNCF portant sur l'achat de 12 trains à hydrogène. Ces trains, dont les premiers essais sont annoncés fin 2023, ont été commandés pour le compte des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie. Bimodes, capables de rouler sous caténaires en traction électrique et en mode hydrogène, ils auront une autonomie allant jusqu'à 600 km sur les lignes non-électrifiées, sans polluer, ont indiqué les parties prenantes jeudi dans un communiqué. Le président d'Alstom France Jean-Baptiste Eyméoud envisage "les premiers essais sur voie fin 2023, et a priori une mise en service commerciale en 2025". Le contrat s'élève pour Alstom à 190 millions d'euros pour 12 rames. Il prévoit la fourniture de trois trains à chacune des quatre régions pionnières, auxquels pourraient s'en ajouter deux en option pour le Grand Est.

>> A lire aussi - Alstom va vendre des trains à hydrogène à la Bourgogne-Franche Comté

Alstom va concrètement installer une chaîne de traction à hydrogène sur un modèle éprouvé dans les TER français (appelé Coradia Polyvalent par le constructeur national et Regiolis par la SNCF) : longs de 72 mètres, ces trains de quatre voitures offriront 218 places assises "et les mêmes performances dynamiques et de confort que la version bimode électrique-diesel", selon le communiqué. Les régions -qui financent les trains- profitent d'un contrat-cadre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un grand cru de Saint-Emilion cédé à Clarins
Gare à un bond des faillites en 2021, 250.000 emplois risquent de disparaître en France
Le premier fabricant de vaccins de la planète appelle l’Etat à l’aide
L'Arabie saoudite veut attirer 500 multinationales à Ryad, après un ultimatum !
Casino et Uber Eats s’allient pour un service de livraison à domicile en moins de 30 minutes en France