La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 455,56
    -74,90 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Trafic d'antiquités: la chute de Jean-Luc Martinez qui embarrasse le musée du Louvre

KARIM SAHIB / AFP

Président du musée du Louvre pendant huit ans, Jean-Luc Martinez est soupçonné d'être impliqué dans un vaste trafic d'antiquités. Le Louvre Abu Dhabi et le musée de Louvre ont annoncé lundi se constituer partie civile.

Président-directeur du musée du Louvre de 2013 à l'été 2021, Jean-Luc Martinez est aujourd'hui dans la tourmente. Lundi 23 mai, il a été placé en garde à vue dans les locaux de l'OCBC - Office central de lutte contre le trafic des biens culturels. Deux jours plus tard, l'ancien dirigeant du plus grand musée du monde a été mis en examen pour "complicité d'escroquerie en bande organisée et blanchiment par facilitation mensongère de l'origine de biens provenant d'un crime ou d'un délit".

Vincent Rondot, actuel directeur du département des antiquités égyptiennes du musée du Louvre et Olivier Perdu, rattaché à la chaine d'égyptologie du Collège de France, ont également été placés en garde à vue, avant d'être libérés "sans poursuite à ce stade". Jean-Luc Martinez a par la suite été placé sous contrôle judiciaire.

"Sa bonne foi sera établie"

Au coeur de cette affaire rocambolesque, figure une stèle en granit rose gravée au nom du roi Toutankhamon. "Ce joyau du Louvre Abu Dhabi acheté par les Emiratis en 2016" est l'une des cinq pièces d'antiquités égyptiennes acquises "pour plusieurs dizaines de millions d'euros" par l'antenne du musée parisien dans la capitale des Emirats arabes unis, En décembre dernier, cet accord intergouvernemental entre les Emirats Arabes Unis et la France a même été prolongé de dix ans, jusqu'en 2047. Ce qui représente le versement de 165 millions d'euros par Abu Dhabi sur les dix années supplémentaires, une somme qui sera versée entre 2022 et 2023, a précisé la ministre française de la Culture Roselyne Bachelot, qui a signé l'accord.

Lire aussi

Selon Le Canard Enchaîné, les enquêteurs de l'OCBC cherchent à savoir si Jean-Luc Martinez aurait "fermé les yeux" sur de faux certificats d'origine. D'autant que dans une note datant de début 2019, l'égyptologue Marc Gabolde avait alerté Vincent Rondot et Olivier Perdu sur "la provenance douteuse de la stèle". Suite à cela, ces derniers auraient par la suite bien transmis le dossier à Jean-Luc Martinez. L[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles