La bourse ferme dans 6 h 11 min
  • CAC 40

    7 055,04
    -10,35 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 261,74
    -14,46 (-0,34 %)
     
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1279
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 789,70
    +5,00 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    44 573,75
    -1 179,98 (-2,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 305,02
    -16,26 (-1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,46
    +0,41 (+0,57 %)
     
  • DAX

    15 759,99
    -53,95 (-0,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 361,98
    +22,08 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 860,62
    +405,02 (+1,42 %)
     
  • HANG SENG

    23 996,87
    +13,21 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3234
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Trafic d’êtres humains : un Érythréen parmi les personnes les plus recherchées aux Pays-Bas

·1 min de lecture
Kidane Zekarias Habtemariam est un passeur d'origine érythréenne.
Kidane Zekarias Habtemariam est un passeur d'origine érythréenne.

« Il est l?un des passeurs les plus notoires et les plus cruels au monde : l?Érythréen Kidane Zekarias Habtemariam. Il est recherché dans le cadre d?une grande enquête internationale sur le crime migratoire menée depuis les Pays-Bas », peut-on lire depuis le 19 octobre sur la page Internet de la police néerlandaise.

Le ministère public néerlandais a diffusé une vidéo en tigrina, la langue érythréenne, pour inviter les Érythréens à partager les informations dont ils disposent à ce sujet. Un numéro WhatsApp et Viber Messenger et une adresse e-mail ont aussi été mis en place pour témoigner anonymement.

En vertu de la compétence universelle, le droit néerlandais peut poursuivre des ressortissants étrangers pour des crimes commis à l?étranger si les victimes se trouvent aux Pays-Bas.

À LIRE AUSSITrafic d?êtres humains en Libye : Le Point Afrique en parlait déjà en 2016

En cavale depuis son procès à Addis-Abeba

En février 2020, Kidane Zekarias Habtemariam a été arrêté à Addis-Abeba, en Éthiopie. Mais il a réussi à s?échapper. « Selon plusieurs sources du bureau du procureur général d?Éthiopie, Habtemariam s?est rendu aux toilettes dans un coin du complexe du tribunal fédéral d?Addis-Abeba avant la dernière audience du procès, jeudi dernier. Il a changé son uniforme orange de prison pour un ensemble de vêtements neufs qui avaient été laissés là et est simplement sorti. Les policiers chargés de sa garde sont actuellement en état d?arrestation, soupçonnés d?avoir facili [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles