La bourse ferme dans 7 h 47 min
  • CAC 40

    6 541,05
    -37,55 (-0,57 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 071,89
    -30,70 (-0,75 %)
     
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1788
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 797,80
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    31 433,87
    -1 245,32 (-3,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    877,12
    -38,37 (-4,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,68
    -0,23 (-0,32 %)
     
  • DAX

    15 473,68
    -145,30 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    6 942,31
    -83,12 (-1,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    24 829,14
    -1 363,18 (-5,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,3787
    -0,0037 (-0,26 %)
     

Le trafic des aéroports parisiens regagne encore du terrain en juin

·2 min de lecture

Les aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et Orly ont accueilli 2,9 millions de passagers le mois dernier, contre 700.000 en juin 2020. Mais cela ne représentait encore que 28,8% du trafic de juin 2019.

Le trafic des aéroports parisiens a encore regagné du terrain en juin mais représente toujours moins du tiers des volumes de 2019, avant la pandémie de Covid-19 qui a dévasté le transport aérien mondial. Les aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et Orly ont accueilli 2,9 millions de passagers le mois dernier, contre 700.000 en juin 2020. Mais cela ne représentait encore que 28,8% du trafic de juin 2019, a souligné jeudi 15 juillet leur gestionnaire, .

Il s'agit néanmoins d'une augmentation du rythme par rapport à mai, quand seuls 20,4% des passagers de 2019 avaient transité dans ces installations. Roissy reste pénalisé par les restrictions de déplacement, notamment vers l'Asie et l'Amérique du Nord. Son trafic atteignait en juin 1,7 million de passagers, soit 24,4% de celui de 2019. Orly a lui reçu 1,2 million de voyageurs, ce qui représentait 39% du trafic de juin 2019, pour une installation surtout dévolue aux liaisons intérieures, à l'Europe et à l'Outre-mer.

Lire aussi

Au niveau du Groupe ADP, qui gère une vingtaine d'aéroports dans le monde, d'Amman à Santiago du Chili, le trafic de juin s'est approché du tiers de celui du même mois de 2019 (32,3%), bien mieux qu'en mai (21,2%).

Sous la menace du variant Delta

Depuis le début de l'année --du fait d'un premier trimestre difficile, avec de nouveaux confinements ou restrictions aux déplacements-- "le trafic du Groupe ADP est en baisse de 26,6% par rapport à 2020, à 48,8 millions de passagers, soit 29,7% du niveau du trafic groupe sur la même période en 2019". Et pour les aéroports parisiens, il est en recul "de 45,7%, à 10,7 millions de passagers, soit 20,5% du niveau de trafic sur la même période en 2019", a précisé l'entreprise, dont l'Etat français est l'actionnaire majoritaire.

ADP, qui a signé mardi un accord de fin de conflit avec deux syndicats , publiera ses résultats semestriels le 28 juillet.

La pandémie a fait chuter de 60% le nombre de passagers des compagnies aériennes en 2020. Encouragé par la remont[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles