La bourse ferme dans 3 h 1 min

Tradeshift constate une chute de 56 % des activités commerciales chinoises sur une base hebdomadaire tandis que l’épidémie du coronavirus frappe les chaînes logistiques mondiales

D’après les données de Tradeshift, ce sont les chaînes logistiques nationales qui ont été le plus durement touchées, en baisse de 60 %

L’activité commerciale transfrontalière et nationale en Chine a chuté de plus de la moitié en une seule semaine en février, d’après les dernières données de Tradeshift, le chef de file des paiements et des marchés de la chaîne logistique.

L’analyse des données des paiements d’entreprise à entreprise (B2B) dans la région, menée par l’équipe d’analystes de Tradeshift, révèle que le volume des transactions nationales et internationales chinoises, traitées sur son réseau a chuté de 17 % entre janvier et février, lorsque les fermetures d’usines destinées à stopper la propagation du coronavirus ont amplifié le ralentissement traditionnel des conditions commerciales autour du Nouvel An chinois.

L’analyse hebdomadaire révèle que l’activité commerciale générale dans la région a chuté drastiquement de 56 % dans la semaine commençant le 16 février, suite à une période de déclin régulier pendant tout le mois de janvier. Les chaînes logistiques nationales ont été particulièrement touchées, avec une diminution de 60 % des commandes placées entre les entreprises locales. Le nombre de transactions entre les entreprises chinoises et les sociétés internationales a baissé de 50 % au cours de la même période.

Tradeshift est l’une des rares sociétés technologiques occidentales disposant d’une licence d’exploitation en Chine. En tant que plus vaste réseau de commerce pour entreprises, au monde, la plateforme de Tradeshift connecte plus de 1,5 million d’entreprises réparties dans 190 pays. 150 clients de Tradeshift appartiennent au groupe des 500 plus grosses sociétés au monde, et près de 500 milliards USD de transactions sont réalisés sur sa plateforme chaque année.

« La vitesse effrénée à laquelle le Coronavirus s’est répandu en Chine a envoyé une onde de choc à travers tout l’écosystème délicat des chaines logistiques complexes, partout dans le monde », a déclaré Christian Lanng, PDG de Tradeshift. « La rigidité ne fonctionne pas très bien avec l’incertitude, et, tandis que le virus menace de devenir une pandémie, de nombreuses entreprises découvrent que leur incapacité à identifier et à se connecter assez rapidement avec des fournisseurs alternatifs a un impact concret sur leur production. Nous travaillons activement avec plusieurs de nos clients pour les aider à travers notre réseau, à constituer des réserves destinées à faire face aux imprévus survenant dans leurs chaînes logistiques. »

À propos de Tradeshift

Tradeshift dynamise l’innovation dans la chaîne d’approvisionnement pour l’économie connectée numériquement. En tant que leader des paiements pour les chaînes d’approvisionnement et les places de marché, la Société aide les acheteurs et les fournisseurs à numériser toutes leurs transactions commerciales, à collaborer sur tous les processus et à se connecter à n’importe quelle application de chaîne d’approvisionnement. Plus de 1,5 million d’entreprises réparties dans 190 pays font confiance à Tradeshift pour traiter plus d’un demi-billion USD en valeur transactionnelle, ce qui en fait le plus grand réseau commercial mondial pour l’achat et la vente. Découvrez le commerce pour tous sur tradeshift.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200305005703/fr/

Contacts

Dave Pedersen
Dave.Pedersen@tradeshift.com