Marchés français ouverture 30 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1656
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    26 158,96
    +32,03 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    53 115,82
    +333,96 (+0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Trésors de Mésopotamie : des archéologues face à Daech (Arte) Irak, une tentative de sauvetage numérique

·1 min de lecture

Sumer, Babylone, l'épopée de Gilgamesh, la légendaire tour de Babel : tous ces noms incarnent la Mésopotamie. C'est dans cette plaine, connue aussi sous le nom de "croissant fertile", là où se trouve actuellement l'Irak, qu'est née notre civilisation. Là, l'humanité s'est organisée en société de plusieurs dizaines de milliers de personnes, a inventé l'écriture et donné à l'agriculture et à l'architecture un développement sans précédent. Que raconte cette histoire, pour qu'un groupe terroriste ait décidé de vouloir en effacer définitivement la trace ?

À lire également

Une autre idée du monde (France 5) Bernard-Henri Lévy : “À quoi bon la mémoire si elle n’éclaire pas le présent ?”

Des merveilles antiques détruites à coups de massue par Daech. Le spectacle que l’on voit sur les sites archéologiques d’Irak est désolant. L’écrivain et politologue irakien Jawad Bashara tente de sauver ce qui peut l’être. Avec l’aide de chercheurs du monde entier, il scanne et répertorie les vestiges pour les reconstituer en 3D. Une oeuvre internationale, dans l’esprit des bâtisseurs cosmopolites de la tour de Babel, qui s’unirent pour tenter d’élever les hommes vers les cieux.

Trésors de Mésopotamie : des arch... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles