Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 543,67
    -168,54 (-0,44 %)
     
  • Nasdaq

    17 621,62
    +13,18 (+0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    -0,0074 (-0,69 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 421,66
    -2 322,31 (-3,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 418,20
    +5,25 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    5 419,01
    -2,02 (-0,04 %)
     

"De très loin le meilleur coach que j’ai eu": l'hommage très fort de Thierry Henry pour Pep Guardiola

"De très loin le meilleur coach que j’ai eu": l'hommage très fort de Thierry Henry pour Pep Guardiola

Un magnifique hommage. Invité exceptionnel de l’émission "Rothen s’enflamme" ce vendredi sur RMC, Thierry Henry a dit tout le bien qu’il pensait de Pep Guardiola. Un entraîneur qu’il a connu au Barça de 2008 à 2010 après son long passage à Arsenal et qui l’a profondément marqué.

"Je pensais que j’étais bien (à son arrivée à Barcelone). J’arrivais à comprendre et voir les choses sur le terrain assez rapidement, à les exécuter même si c’est devenu un peu plus dur avec la vieillesse (rires). Je voyais. Quand je suis arrivé au Barça, j’ai dit : ‘Mais ça c’est quel genre de football ?’ Franchement, il fallait que je réapprenne pas mal de choses. A un moment donné, tu ne peux pas appuyer sur un bouton comme un ordinateur et tout reset. Rester écarté, ne pas venir dans l’espace du 8… Je me suis dit : ‘Mais de quoi il parle ? Moi je sais jouer au foot. Laisse-moi jouer, courir…’ Non, il fallait respecter ce qu’il avait mis en place et faire ce que tu as à faire. Faire parler ta qualité quand il faut la faire parler. Tout ce qu’il disait arrivait. Quel entraîneur arrive sur son premier job et gagne toutes les Coupes ? L’année d’avant, on avait encore Thuram, Zambrotta, Deco, Ronaldinho… Il y avait encore plus de noms et on ne gagne rien."

"Il a inventé un poste"

"En quoi Guardiola est différent ? Discipline. Il ne faut pas rigoler avec lui. Il ne rigole pas. Avec personne. Si tu ne respectes pas ce qu’il a dit, tu ne joues pas. Point barre. Il te donne un schéma, une structure pour aller sur le terrain et tu sais exactement ce qu’il y a à faire en possession ou hors possession. Pour moi, c’est de très loin le meilleur coach que j’ai eu. De très, très, très, très loin. Par exemple, les latéraux maintenant seront formés à rentrer à l’intérieur. Il a inventé un poste. Qui a fait ça ? (…) Je vais être honnête, quand tu vois le plaisir qu’il nous donne avec ses équipes… On rentre tous pour regarder voir jouer City et je ne suis pas supporter de City", a développé le nouveau sélectionneur de l'équipe de France Espoirs.

PUBLICITÉ

Henry a aussi eu un mot pour les autres coachs qui ont accompagné sa carrière. "Est-ce que je m’inspire de mes anciens entraîneurs? De Raymond Domenech? Il m’a donné pas mal de choses en Espoirs quand je suis revenu, au niveau du mental, ne pas lâcher, a-t-il répondu. J’ai appris des choses avec Domenech. J’ai appris des choses avec Arsène (Wenger), Pep (Guardiola), Ancelotti, Aimé Jacquet… Aimé avait visualisé depuis 1996 la victoire (en 1998). Il avait déjà une vision. J’ai vu pas mal de choses. Au niveau du jeu, Pep a eu une influence énorme sur moi. Il y aussi Roberto Martinez (dont il a été l'adjoint au sein de la sélection belge). (...) Arsène m'a éclairé le cerveau et Pep m'a ouvert les yeux. Arsène est brillant. Quand il te parle, tu as l'impression d'être le meilleur joueur du monde quand tu vas sur le terrain."

Article original publié sur RMC Sport