La bourse ferme dans 12 min
  • CAC 40

    6 502,31
    -55,09 (-0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 731,14
    -46,24 (-1,22 %)
     
  • Dow Jones

    33 694,71
    -304,33 (-0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,0039
    -0,0053 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 761,40
    -9,80 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    21 283,56
    -2 207,60 (-9,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    507,31
    -34,30 (-6,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,57
    +0,07 (+0,08 %)
     
  • DAX

    13 555,17
    -142,24 (-1,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 552,88
    +11,03 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    12 696,44
    -268,91 (-2,07 %)
     
  • S&P 500

    4 225,44
    -58,30 (-1,36 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1798
    -0,0135 (-1,13 %)
     

La (très) impressionnante collection d'hôtels particuliers de Xavier Niel

B. Levy pour Challenges

Une collection d'hôtels particuliers… à plusieurs centaines de millions d'euros: Xavier Niel rafle des joyaux du patrimoine parisien, tout comme François Pinault. Records en vue.

A Paris, il s'agit d'un record, et de loin. Comme l'a révélé Bloomberg fin février, Xavier Niel a déboursé la bagatelle de 200 millions d'euros pour s'offrir le mythique hôtel Lambert, à la pointe de l'île Saint-Louis. Une nouvelle pierre ajoutée à l'empire immobilier du milliardaire. Location de bureaux, revente d'appartements à la découpe, création d'hôtels de luxe… Depuis une quinzaine d'années, le fondateur d'Iliad, maison mère de l'opérateur Free, également actionnaire du géant de l'immobilier commercial Unibail-Rodamco-Westfield, est omniprésent sur le marché. Il multiplie les opérations, seul ou accompagné de partenaires comme Lionel Rozenberg, un ancien d'Iliad, ou le marchand de biens Didier Chabut - décédé en 2015 -, avec lequel il avait monté la Compagnie des immeubles parisiens (CIP).

Soucieux de diversifier ses actifs hors de la tech, il a un faible pour les hôtels particuliers dotés d'une histoire prestigieuse. Paris en compte près de 400, couvrant une période allant du Moyen Age à la Belle Epoque. Des placements sûrs et rentables, dont Xavier Niel apprécie aussi l'usage. Challenges en a identifié six lui appartenant, soit un de plus que François Pinault, autre acheteur compulsif de vieilles pierres. Petit tour du propriétaire.

HÔTEL LAMBERT (Paris IVe)

Doté d'un petit jardin surélevé, l'hôtel (ci-dessus et ci-contre) est un chef-d'œuvre du XVIIe siècle imaginé par Louis Le Vau, l'architecte de Vaux-Le Vicomte. Il a longtemps appartenu aux descendants du prince polonais Adam Czartoryski, qui le divisent en appartements puis, à partir de 1976, à Guy et Marie-Hélène de Rothschild. A la mort de Guy, en 2007, l'édifice est vendu pour 60 millions d'euros à Abdullah Bin Khalifa al-Thani, oncle de l'émir du Qatar, qui fut Premier ministre de 1996 à 2007. C'est son fils Hamad, collectionneur de mobilier français, qui a supervisé le chantier de rénovation, estimé à 150 millions, avec l'aide des décorateurs Alberto et Linda Pinto. Durant les travaux, en 2013, un[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles