La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 005,62
    -404,59 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Comment la très discrète direction du renseignement militaire mène ses enquêtes

·2 min de lecture

REPORTAGE - Forte de 2.100 agents, la direction du renseignement militaire (DRM) est l'un des services de renseignement les plus discrets. Lutte contre les engins explosifs improvisés, investigations en OPEX... Challenges a visité le site ultra-protégé de Creil, le QG technique de la DRM.

Un sifflement dans le ciel, puis une énorme détonation. Sous la chaleur étouffante du nord Mali, un missile vient de s'écraser à un kilomètre d'une base française de l'opération Barkhane. Un conseil de défense est convoqué à l'Elysée l'urgence est de comprendre si la frappe est un simple avertissement, ou si l'intention était bien de faire un maximum de morts. Dès la zone sécurisée, une équipe de spécialistes de la direction du renseignement militaire (DRM) et du 13ème régiment de dragons parachutistes (13ème RDP), une unité des forces spéciales, est dépêchée près du point d'impact. Les prélèvements (liquides, poudre) sont effectués en quelques minutes, et analysés sur place sur un appareil portatif. C'est finalement la découverte d'un morceau du missile qui livre la réponse attendue: la fusée étant guidée par GPS, l'explosion à un kilomètre de la base n'était pas due à un problème technique. La frappe, à proximité des soldats français mais sans risque de provoquer des pertes, était bien un avertissement sans frais de l'ennemi. Quelques heures plus tard, le rapport sera sur le bureau du président de la République.

Présenté en marge de la visite de la ministre des Armées Florence Parly, ce scénario-fiction était l'un des cas d'usage dévoilés le 14 octobre par la direction du renseignement militaire (DRM). Ce service de renseignement ultra-discret, fort de 2.100 agents, a exceptionnellement ouvert les portes de son site de la base aérienne 110 de Creil (Oise) à une poignée de journalistes, à l'occasion de . Si son siège est à Balard, la base de Creil, sorte de Fort Knox en pleine forêt picarde, est bien le cœur technique de la DRM. 1.200 agents y travaillent, des spécialistes de l'imagerie satellites, du traitement du signal, de l'analyse des appareils électroniques (smartphones, ordinateurs...) mais aussi des experts cyber du CRAC (Centre de recherche et d'analyse du cyberespace).

Service du "premier cercle"

Pour pénétrer dans ce saint des saints du renseignement fr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles