La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 584,81
    +142,27 (+0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Ce très étonnant projet d’hôtel en plein milieu de l’océan Indien

·1 min de lecture

Un cabinet d’architectes veut construire un resort en plein océan, mais sur une "île flottante" entièrement construite avec des déchets plastiques.

C’est une idée pour le moins originale. Alors que la pollution des océans aux déchets plastiques est l’un des enjeux majeurs pour les années à venir, un cabinet d’architecte a lancé, en juin dernier, un projet osé : construire un complexe hôtelier sur une "île flottante" composée de déchets plastiques dans l’archipel australien des Cocos. Cette chaîne d’îles, situées à 2.750 km au nord-ouest de l’Australie, est inondée de sacs plastiques et autres déchets depuis des années, détaille le site CBS.

Selon le projet présenté par Margot Krasojević Architects, cette île-poubelle sera composée de grands sacs, remplis de plastique, tissés les uns aux autres puis attachés au fond de l’océan. Pour éviter qu’ils ne remontent à la surface, ces sacs seront lestés de limon et de sable. L’installation devrait ainsi former une espèce de mangrove artificielle grâce aux racines installées autour de la structure. Le but est bien sûr de diminuer l’impact environnemental de l’île tout en montrant un usage utile des déchets plastiques.

Objectif 2025

"L’inspiration m’est venue lorsque j’ai vu la flottille de plastique de l’océan Pacifique, une zone deux fois plus grande que la France qui flottait en position à cause des courants, explique la responsable du projet Margot Krasojević dans un communiqué. Le plastique est malléable et flexible, il peut donc être réimprimé, réformé ou décomposé et reconstruit". La jeune femme ajoute : "Personnellement, je pense que c’est une meilleure alternative que de le jeter dans une (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Impayés de loyers : locataires, vers qui vous tourner pour demander des aides
Peut-on déduire les frais de notaire ?
Assurance emprunteur : vers la possibilité de résilier à tout moment votre contrat ?
Une grande chaîne britannique veut transformer ses magasins en logements
Qu’est-ce qu’une bonne annonce immobilière, selon le DG d'Orpi ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles