Publicité
Marchés français ouverture 8 h 17 min
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 976,05
    -106,71 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 387,93
    -0,23 (-0,02 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

Très émue, Catherine Deneuve lance le 76e Festival de Cannes avec un hommage à l'Ukraine

Valery HACHE / AFP

La 76e édition du Festival de Cannes a été officiellement déclarée ouverte mardi soir par Catherine Deneuve, lors d'une cérémonie présentée par sa fille, l'actrice Chiara Mastroianni.

"Je déclare ouvert le 76e Festival de Cannes", a déclaré celle qui compte parmi les légendes du cinéma français, aux côtés de l'acteur américain Michael Douglas, qui a prononcé la même phrase en anglais, quelques minutes après avoir reçu une Palme d'or d'honneur.

Catherine Deneuve, dont le portrait sert d'affiche au Festival cette année, avait précédemment dit qu'elle "pense beaucoup à l'Ukraine" et récité un poème de la poétesse ukrainienne Lessia Oukraïnka.

"Je n'ai plus ni bonheur ni liberté, Une seule espérance m'est restée: Revenir un jour dans ma belle Ukraine. Revoir une fois ma terre lointaine, Contempler encore le Dniepr si bleu. Y vivre ou mourir importe bien peu. Revoir une fois les tertres, les plaines, et brûler au feu des pensées anciennes... Je n'ai plus ni bonheur ni liberté, une seule espérance m'est restée", a prononcé Catherine Deneuve, avant d'être applaudie par le public.

La compétition démarre ce mercredi

L'an passé, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait, à la surprise générale, pris la parole lors de la cérémonie d'ouverture du Festival, quelques semaines après le début de l'invasion russe de son pays.

PUBLICITÉ

Jeanne du Barry de la réalisatrice française Maïwenn, avec Johnny Depp incarnant le roi Louis XV, a ensuite été projeté en tant que film d'ouverture.

La compétition démarre ce mercredi avec deux longs-métrages, Monster du Japonais Hirokazu Kore-Eda et "Le Retour" de la Française Catherine Corsini.

Au total, 21 cinéastes sont en lice pour la Palme d'or, dont 7 femmes, un niveau record pour le plus grand festival de cinéma au monde. Ils seront départagés par un jury de neuf membres présidé par Ruben Östlund, lauréat de sa deuxième Palme en 2022 pour Sans filtre.

Article original publié sur BFMTV.com