Marchés français ouverture 36 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1947
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    29 274,01
    +391,55 (+1,36 %)
     
  • BTC-EUR

    28 895,32
    +1 219,38 (+4,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    831,25
    +44,64 (+5,67 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

La Toyota Mirai à hydrogène a battu un record mondial d'autonomie

·1 min de lecture

1 003 kilomètres. C’est le nouveau record d’autonomie pour une voiture de série à hydrogène que s’est adjugée la Toyota Mirai. Partie le 26 mai de la station à hydrogène HysetCo située à Orly en région parisienne, elle a effectué son trajet avec une seule charge d’hydrogène en empruntant un trajet principalement routier qui est passé dans le Loir-et-Cher et l’Indre-et-Loire. Ce record du monde de distance pour un véhicule hydrogène a été réalisé sous la supervision d’un huissier.

Dans son communiqué, Toyota précise que la Mirai a réalisé une consommation moyenne de 0,55 g/km et que l’hydrogène utilisé a été produit sans la moindre émission polluante. A l’issue de son voyage, la voiture affichait 9 kilomètres d’autonomie restante. Rappelons que l’autonomie officielle de la Toyota Mirai est de 650 km sur base du cycle mixte WLTP avec trois réservoirs totalisant 5,6 kg d’hydrogène.

Quatre conducteurs se sont relayés au volant de la Toyota Mirai pour ce record. Parmi eux figurait Victorien Erussard, fondateur et capitaine de l’Energy Observer, un catamaran à hydrogène qui a pris la mer en 2017 pour un tour du monde de six ans. L’une de ses piles à combustible a été développée par Toyota.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles