La bourse ferme dans 3 h 56 min
  • CAC 40

    7 067,68
    +2,29 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 266,48
    -9,72 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1285
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 784,60
    -0,10 (-0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    43 397,79
    -2 128,68 (-4,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 274,92
    -46,35 (-3,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,12
    +0,07 (+0,10 %)
     
  • DAX

    15 759,90
    -54,04 (-0,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 360,09
    +20,19 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 860,62
    +405,02 (+1,42 %)
     
  • HANG SENG

    23 996,87
    +13,21 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3195
    -0,0047 (-0,36 %)
     

Toyota se lance dans l'électrique, mais croit plutôt dans l'hybride et l'hydrogène

·2 min de lecture

Toyota dévoile son SUV bZ4X - selon son horrible appellation - zéro émission. Mais le groupe japonais parie surtout dans la poursuite des ventes d'hybrides, en attendant l'essor de l'hydrogène après 2025.

Après tous les autres, arrive sur l’électrique! Le premier constructeur auto mondial n’y a longtemps pas cru. Le géant japonais avait eu, il est vrai, une mauvaise expérience avec, dès 1997, une version zéro émission de son SUV Rav4 sur le marché américain, comme l’expliquait en avril dernier le responsable de la technologie chez Toyota, Masahiko Maeda, lors d'une table ronde avec des journalistes au salon de Shanghai. Faute d'infrastructures de recharge et d'une autonomie suffisante, le faible intérêt des clients avait débouché sur un échec. Et ce, alors que, au même moment, Toyota lançait sa première (essence avec appoint de l’électrique, non rechargeable), la fameuse Prius, laquelle, après un décollage poussif, allait déboucher sur un énorme succès planétaire. Et la vente de plus de 15 millions de véhicules hybrides cumulés, dont 13 millions environ pour la marque elle-même et 2 pour le label de luxe Lexus. Le Vieux continent en a absorbé plus de 2,5 millions depuis l’an 2000. Toyota allait en tirer une image verte enviable, grâce notamment à un excellent marketing!

Toyota parie sur l'hybride, puis l'hydrogène à plus long terme

Réputé pour son pragmatisme, Toyota demeure prudent sur l'électrique. Le Japonais prévoit en effet de réaliser en Europe "10% de ses ventes avec des véhicules électriques et à hydrogène d'ici à 2025, aux côtés de 70% d'hybrides, 10% d'hybrides rechargeables et 10% de modèles à essence", selon le président de Toyota Europe, Matt Harrison. , nous expliquait en 2020 que la firme comptait "vendre en 2030 5,5 millions de véhicules électriques, hybrides, hybrides rechargeables, sur une production totale de 10-11 millions d'unités". Sur ces 5,5 millions, "nous tablons sur un million d'électriques, ce qui serait déjà beaucoup, un million d'hybrides rechargeables ou modèles à hydrogène. Le reste, ce sera des hybrides". La ne se concentrera sur l’électrique que là où les automobilistes ou les politiques sont les plus demandeurs, là où les aides fin[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles