La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 091,02
    -1 861,46 (-3,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,29 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,95 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,42 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,85 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Toyota GR Yaris : ma Toyota est fantastique !

·2 min de lecture

ESSAI – Si la Toyota Yaris a remporté le titre de voiture de l'année, c'est principalement grâce à sa très sobre version hybride. Mais il ne faut pas oublier la GR Yaris, qui sert de base à l'homologation de la voiture de rallye. Celle-ci a remporté plusieurs titres de sportives de l'année, aisément compréhensible tant cette petite bombe se révèle passionnante.

Nombreux sont les magazines spécialisés à organiser des trophées de la sportive de l'année. Le principe est de réunir tous les modèles un tant soit peu puissants dans leurs catégories respectives et de décerner la médaille au modèle qui le mérite le plus, sur des critères parfois purement subjectifs. Malgré une concurrence très relevée (Porsche 911 Turbo S, Alpine A110 S, Ferrari F8 Tributo…), David a triomphé de Goliath. La petite Toyota GR Yaris a terrassé des supercars deux fois et demie plus puissantes qu'elle, valant parfois jusqu'à dix fois son prix. Des titres aussi célèbres que Motorsport, Echappement, carwow ou Evo lui ont décerné des récompenses. Du jamais vu !

On savait que Toyota serait capable de proposer une petite sportive amusante. Le constructeur japonais l'a prouvé avec la , issue de l'ancienne génération de sa citadine. Mais alors que cette dernière reprenait une fiche technique presque classique pour la catégorie, la nouvelle GR Yaris qui la remplace chamboule tout. Servant de base d'homologation à la future voiture engagée en championnat du monde des rallyes par Toyota, elle peut se targuer d'une transmission intégrale unique dans la catégorie. Quant au moteur, il s'agit d'un trois-cylindres de 1,6 litre totalement inédit, gavé par un turbo (pression maximale de 1,6 bar) pour développer 261 ch et 360 Nm. Parmi les trois-cylindres, seul le "Tiny Friendly Giant" de la fait mieux !

La Toyota Yaris GR, héritière des Subaru Impreza WRX et Mitsubishi Lancer Evo

Cette mécanique extraordinaire pour la catégorie fait de la Toyota GR Yaris une descendante directe des mythiques Lancia Delta HF Integrale, Subaru Impreza WRX et Mitsubishi Lancer Evolution, mais au format de poche : la longueur reste limitée à 4 mètres. Cela a nécessité quelques transformations pour adapter la transmission intégrale à une plateforme absolument pas conçue pour. La partie avant est effectivement reprise de l'architecture TNGA-B de la Yaris hybride, tout juste auréolée du titre[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi