Marchés français ouverture 5 h 32 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 451,63
    +297,82 (+1,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0431
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    19 465,54
    +948,92 (+5,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,33
    +20,19 (+4,81 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

Toyota bZ4X : un SUV électrique plus fiable que le Tesla Model Y ?

Denis Meunier

PREMIER ESSAI – Enfin, Toyota lance une offensive d’envergure avec une gamme de voitures électriques. Le bZ4X, premier modèle de ce programme, entend directement rivaliser avec le Tesla Model Y. Ce SUV entend se distinguer par l’argument de la fiabilité, qui a fait la réputation de la marque.

Toyota a longtemps regardé avec circonspection la voiture électrique. Il y eut certes quelques prototypes, sur base d’iQ ou de RAV4. Mais les dirigeants de la marque ont longtemps affirmé qu’ils voulaient se lancer quand la technologie leur permettrait de proposer un modèle offrant une autonomie de 500 km. Chose promise, chose due: le bZ4X, premier de cordée d’une véritable offensive en la matière, annonce 513 km sur le cycle normalisé WLTP. A condition de choisir la version traction et de se contenter des jantes de 18 pouces: le Toyota bZ4X à quatre roues motrices et jantes de 20 pouces n’affiche plus que 411 km d’autonomie…

Le nom de ce Toyota bZ4X peut sembler abscons à première vue, mais répond à une logique. Les premières lettres bZ signifient "beyond Zero", soit au-delà du zéro, et veulent témoigner de l’absence d’émissions à l’échappement de ce modèle. Ce matricule désignera toute la gamme de modèles à batterie du constructeur japonais. La différenciation se fera par le chiffre qui annonce le niveau de gamme, éventuellement et comme ici affublé d’un X dans le cas des SUV. La prochaine étape devrait être une berline familiale dénommée bZ5, bientôt suivie d’autres modèles, à la fois plus petits et plus grands. Nombreux sont les inconditionnels de la voiture électrique à reprocher à Toyota d’arriver en retard. C’est oublier la puissance industrielle du géant japonais, capable de décliner les modèles rapidement. C’est oublier aussi que ce bZ4X n’arrive que quelques mois après la plupart de ses concurrents, et que nombre de constructeurs ne cantonnent leurs modèles électriques qu’à un unique segment de marché, pour l’instant.

Un Toyota bZ4X aussi long qu'un Volkswgen ID.4 ou un Tesla Model Y

Si Toyota se risque dans le bizarre avec ce matricule, la sagesse est de mise concernant le segment choisi. Sans surprise, le bZ4X se présente sous la forme d’un SUV familial long de 4,69 m, à mi-chemin entre un et un . Le gabarit est taillé sur mesure pour remporter l’adhési[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles