Publicité
Marchés français ouverture 3 h 43 min
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    37 334,97
    +266,62 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0667
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    16 557,62
    +333,48 (+2,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 053,14
    -483,50 (-0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,88
    +86,26 (+6,57 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     

Tourisme : voyager «bas carbone», c’est louable mais ça coûte combien ?

Capital Adobe

Sans aller jusqu’à se «limiter à 4 trajets en avion dans une vie», doctrine portée par l’ingénieur star du zéro carbone Jean-Marc Jancovici, le voyage durable s’impose de plus en plus comme un renouveau du tourisme. Il faut dire qu’en France, l’intensité en carbone du tourisme est plus importante que celle d’autres secteurs. Selon l’agence de la transition écologique (Ademe), en 2021, le tourisme était responsable de 11% des émissions de gaz à effet de serre et représentait 8% du PIB hexagonal. La mobilité est la première cause de cette intensité en carbone , avec «le transport du domicile au lieu de vacances, qui atteint 68% des émissions totales, portées en grande partie par l’aérien», précise l’Ademe.

Pour inverser la tendance et respecter les engagements gouvernementaux d’une neutralité carbone en 2050, les vacanciers sont invités à voyager autrement, en privilégiant le train par exemple, le vélo, la marche ou même parfois le voilier. Et en réservant des hébergements certifiés éco-responsables. Des alternatives portées par de nouveaux acteurs, souvent jeunes, convaincus que le tourisme durable représente à la fois un gain pour l’environnement et une expérience de voyage inédite. Mais est-il aussi bénéfique pour le portefeuille des voyageurs ?

Tandis que le stand de MSC Croisières ne désemplit pas de clients venus découvrir ses offres, Benjamin Martinie présentait, ce vendredi 15 mars lors du Salon mondial du tourisme, qui bat son plein jusqu’à dimanche au parc des Expos de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

DragonFire : quel est ce laser géant capable d’abattre des cibles aériennes ?
Tourisme : le train de nuit, écologique et économique ?
JO 2024 : branle-bas de combat dans les Armées pour la lutte anti-drones malveillants
Combien devront payer les salariés pour leur future formation ? Le grand lifting de Décathlon… Le Flash éco du jour
Instagram, Tik Tok… la France a de grandes ambitions pour réguler les influenceurs mais peu de moyens