La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 237,00
    -2,72 (-0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Tourisme, transports, logement… les orphelins du gouvernement Borne

La composition du gouvernement d'Elisabeth Borne à peine dévoilée, que certains se sentent oubliés. " Et nous ? " Un certain nombre de portefeuilles comme les Transports, le Logement, le Tourisme, la Ville, l'Industrie, les Anciens combattants ou le Numérique se retrouvent sans titulaire dédié dans le premier gouvernement d'Elisabeth Borne composé, ce vendredi 20 mai, suscitant des interrogations. "Pas de ministère des Transports !!!!" s'est étranglée sur Twitter, avec sept émoticônes rageurs, l'eurodéputée Karima Delli, présidente de la commission transports et tourisme au Parlement européen. Or, Elisabeth Borne connaît bien le secteur. Elle avait été une ministre des Transports remarquée entre 2017 et 2019, et nommée tout de suite, dès l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron.

Il n'est pas rare que les postes sectoriels, ministres délégués et secrétaires d'Etat, soient distribués dans un second temps, après les législatives, mais la liste communiquée ce vendredi comprend 27 personnes, dont certaines chargées de la Mer, l'Enfance, l'Egalité entre les femmes et les hommes ou la Francophonie. D'où l'étonnement des oubliés. "Il n'y a pas de ministre des Transports et y a un ministre des JO ?", a persiflé Thierry Douine, président de la CFTC Transports, parlant de la nouvelle ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra."Je pense qu'il va falloir réagir collectivement. (...) Ca montre encore une fois qu'on était des salariés indispensables pendant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elisabeth Borne assure que la retraite à 65 ans "n'est pas un totem" et fait le voeu de "ne pas mentir" aux Français
Australie : la défaite du Premier ministre Morrison "convient très bien" à Jean-Yves Le Drian
Covid-19 : les touristes non vaccinés autorisés à revenir en Espagne avec un test négatif
Inflation : la "priorité" du nouveau gouvernement sera la "protection" des Français
Ligue des champions : les hôtels font exploser leurs tarifs pour la finale à Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles