La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 330,45
    -422,61 (-0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Tourisme spatial : "Je suis persuadé que l'on verra les prix baisser", assure Patrick Baudry

·1 min de lecture

Un pas de géant pour la démocratisation de l'espace ? Les quatre premiers touristes spatiaux de SpaceX ont amerri samedi soir dans l'océan Atlantique, au large des côtes de la Floride, après avoir passé trois jours dans l'espace. Un succès pour la première mission orbitale sans aucun astronaute professionnel à bord. Sur Europe 1, le Français Patrick Baudry, deuxième spationaute à être allé dans l'espace en 1985, estime que ces voyages, encore excessivement chers, verront leur prix décroître dans les années à venir.

>> Retrouvez Europe Midi Week-end en podcast ou en replay ici

Le spationaute souligne la prouesse de cette mission de SpaceX, baptisée "Inspiration4", où tout était automatisé puisque aucun astronaute professionnel ne faisait partie de l'équipage. "C'est ce qui est remarquable dans ce vol. C'est une première", appuie Patrick Baudry, en précisant : "La capsule était également entièrement automatique lors de sa dernière utilisation, donc sur le fonctionnement, il n'y a pas de différence".

Des touristes spatiaux très entraînés

Le spationaute souligne aussi l'entraînement de ces premiers touristes spatiaux qui ont déjà un bon niveau à l'image du milliardaire Jared Isaacman, qui a affrété la mission et qui est un pilote confirmé. "L'équipage est vraiment d'une certaine pointure. Il ne faut pas les dévaloriser", indique-t-il. "Ils ont eu six mois d'entraînement, ce qui n'est pas rien. Ils ont déjà un certain niveau, donc on ne peut pas dire que ce sont n'importe qu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles