La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 595,86
    -193,55 (-0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Le tourisme mondial a rebondi en 2022, mais reste loin de son niveau pré-Covid

SARAH MEYSSONNIER

L'ONU a décompté plus de 900 millions de touristes internationaux en 2022, soit le double de 2021. Mais le tourisme mondial n'a pas encore retrouvé son niveau de 2019.

Après deux années perturbées par la pandémie de Covid, le tourisme mondial a retrouvé des couleurs l'an dernier, selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui s'attend à une nouvelle progression en 2023 grâce à la levée des restrictions sanitaires en Chine.

D'après l'agence de l'ONU, plus de 900 millions d'arrivées de touristes internationaux ont été enregistrées l'an dernier dans le monde. Ce chiffre est "le double" de celui de 2021 (près de 450 millions), a précisé dans un communiqué l'organisme basé à Madrid. Ce niveau reste néanmoins encore très éloigné de celui de l'avant-pandémie: en 2019, année ayant précédé la crise du Covid-19, le nombre d'arrivées de touristes internationaux avait en effet atteint 1,46 milliard, soit un record d'après l'agence.

Pour le secteur du tourisme, fortement pénalisé par la crise sanitaire, le redémarrage est néanmoins notable. "Toutes les régions du monde" ont été concernées par cette amélioration, souligne l'OMT, qui fait toutefois état de différences notables du rythme de reprise d'une région à l'autre.

Lire aussiLes touristes français sont-ils de gros radins?

En Asie et dans le Pacifique, les arrivées de touristes ont ainsi plafonné à 23% de leur niveau pré-Covid, en raison selon agence onusienne du "maintien de mesures plus strictes" vis-à-vis du Covid-19, en particulier en Chine. Le nombre de visiteurs étrangers a en revanche atteint 83% de son niveau de 2019 au Moyen-Orient et 80% en Europe - avec pour cette dernière région un total de 585 millions de visiteurs.

Signe de cette bonne santé retrouvée: en Espagne, deuxième destination mondiale avant le Covid, l'activité touristique a même dépassé en 2022 son niveau d'avant-pandémie, selon la fédération patronale du secteur Exceltur. D'après cette organisation, le PIB touristique espagnol a atteint au total 159 milliards d'euros, soit 1,4% de plus qu'en 2019. Ce chiffre a été atteint grâce à un "superbe été", notamment sur le front du tourisme intérieur, a-t-elle assuré.

[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi