La bourse ferme dans 5 h 23 min
  • CAC 40

    6 655,62
    +72,00 (+1,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 179,31
    +33,37 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    34 814,39
    +236,82 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1773
    -0,0053 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 778,80
    -16,00 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    40 767,82
    +319,56 (+0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,29
    +38,08 (+3,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,51
    -0,10 (-0,14 %)
     
  • DAX

    15 688,35
    +72,35 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 049,86
    +33,37 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 161,53
    +123,77 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 480,70
    +37,65 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,3816
    -0,0019 (-0,14 %)
     

Le tourisme à Paris fait grise mine à cause du variant Delta

·1 min de lecture

La crainte du variant Delta impacte fortement le tourisme parisien. Pas d'annulations, mais des réservations en baisse, a dévoilé Jean-François Rial, le président de l'Office du tourisme de Paris, sur France Inter. Les touristes étrangers "commençaient à revenir en juin, mais avec l'augmentation du variant Delta et les inquiétudes que cela génère", "forcément cela ralentit depuis quinze jours comme d'ailleurs les départs des Français vers l'étranger", a-t-il observé.

"Vous avez peu d'annulations", a-t-il précisé, mais "vous avez une forte baisse des inscriptions". "Les Allemands, les Italiens, les Belges s'inscrivent moins: vous aviez eu un rush des réservations qui était très très très élevé depuis mi-mai" qui "est en train de fortement baisser", a détaillé Jean-François Rial. Selon lui, le passe sanitaire n'est "pas tellement le problème" car ce n'est pas lui "qui empêche les étrangers de venir".

>> A lire aussi - Tourisme : les hôtels parisiens craignent un mois d'août cauchemardesque

Le passe sanitaire est "un outil qui permet d'éviter de fermer, donc c'est très bien, moi je préfère un passe sanitaire à un confinement", a-t-il relevé. Concernant Voyageurs du monde, dont il est le PDG, Jean-François Rial a expliqué que les réservations depuis mi-mai avaient "repris à un niveau extrêmement élevé, on était au-dessus des inscriptions de la même période de 2019" avec "en gros 30% des destinations ouvertes" seulement mais permettant de réaliser "140% du chiffre d'affaires de 2019" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nice : rétropédalage d'Estrosi sur le pass sanitaire demandé pour les enfants des centres de loisirs
Le Trésor américain alerte sur un risque de défaut de paiement
New York : le revenu universel testé pendant un an
4e vague : ces départements où le taux d'incidence augmente très vite
Covid-19 : les hospitalisations repartent à la hausse pour la première fois depuis 15 semaines

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles