La bourse ferme dans 42 min
  • CAC 40

    7 196,70
    +53,70 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 302,11
    +29,92 (+0,70 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1406
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 818,50
    +2,00 (+0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    37 389,01
    -796,53 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 022,99
    -2,74 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,88
    +0,06 (+0,07 %)
     
  • DAX

    15 942,35
    +59,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    7 607,90
    +64,95 (+0,86 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • GBP/USD

    1,3651
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Avec sa tour Silex2 à Lyon, la foncière Covivio veut faire du beau avec du vieux

·2 min de lecture

Le groupe Covivio inaugure son nouvel immeuble Silex2. C'est sans doute la dernière tour construite à Lyon, dirigée par un maire écolo peu partisan de ce type d'urbanisme. Mais cet ensemble est une reconstruction et préfigure ce qui va se faire de plus en plus : construire la ville sur la ville.

C’est, sans doute, la dernière tour dont la construction aura été approuvée par la mairie de Lyon. Silex2 a été inaugurée jeudi dans le quartier de la Part-Dieu et accueille déjà plusieurs centaines de salariés de ses trois grands locataires : le chimiste belge Solvay, Microsoft et Axa. Son propriétaire, la foncière Covivio, a voulu en faire le marqueur de son engagement en faveur d’une approche de la construction plus respectueuse de l’environnement. Et une démonstration de sa capacité à transformer un cube de béton "brutaliste", hérité des années 70, en ensemble aéré et élégant de 31.000 m² adapté .

La tour Silex2 est constituée d'une ancienne tour des années 70, totalement désossée puis réhabilitée, puis d'une autre tour, en verre et acier qui lui est accolée et augmenter de 40% sa surface. Une prouesse technique et esthétique...

Normes contraignantes

Dès janvier prochain, la norme RE2020 va entrer en vigueur en France. Elle vise à diminuer l’impact carbone des immeubles neufs, et analyse leur cycle de vie pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, avant, pendant et après leur utilisation. Le constructeur doit contrôler le sourcing des matières premières, leurs modes de transport, l'exploitation du bâtiment, les éventuelles réhabilitations à venir et les conditions de destruction du site. Objectif : réduire d'au moins 20 % l'empreinte carbone de l’immeuble. Il reste beaucoup de chemin à parcourir pour y parvenir. En 2014, dernier chiffre connu, les entreprises du BTP ont produit 227,5 millions de tonnes de gravats dont seulement deux-tiers ont été réutilisés ou valorisés dès leur sortie de chantier.

Cet impact réglementaire est renforcé par une série de mesures et de décisions qui visent, elles aussi, à réduire l’impact climatique. C’est le décret tertiaire de lutte contre l'artificialisation des sols, l'adoption programmée de PLU (Plan local d'urbanisme) "bioclimatique", par plusieurs grandes villes et notamment Paris. "La part d'actifs value-added [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles