La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,1933
    -0,0037 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    16 298,73
    +85,37 (+0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,87
    +17,27 (+4,74 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Tour d'Italie : La 19e étape rabotée de plus de 133 km après la contestation de certains coureurs

France tv sport
·1 min de lecture

Dernière chance pour les sprinteurs de briller sur le Giro 2020, la 19e étape et ses 258 km de course sous la pluie en direction d'Asti n'ont pas inspiré tout le peloton. Alors que le protocole de départ était bouclé et que les coureurs se rassemblaient sur la ligne de départ, des contestations de la part de certaines équipes (AG2R La Mondiale et Lotto-Soudal en tête d'après la Rai) ont poussé l'organisateur RCS à revoir le programme.

Différé, raccourci mais flou

Les 133,5 premiers kilomètres de course (peu ou prou) ont été effectués en bus avant un vrai départ, donné à Abbiategrasso après des heures de tergiversation et l'absence totale de communication de la part du Giro.

Les Cyclistes Professionnels Associés (CPA), représentants des coureurs, ont été les premiers à réagir en remerciant les organisateurs de les avoir écoutés. "Réduire l'étape du jour ne diminuera pas le spectacle, mais permettra aux défenses immunitaires des coureurs de ne pas prendre plus de risques" en temps de Covid, ont-ils écrit. Après de gros efforts en montagne avec un passage à 2700 mètres d'altitude, à des températures proches de 5°C, les coureurs auraient également connu un transfert compliqué avec l'étape de la veille, réduisant leur...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi