Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 781,48
    -3 004,68 (-4,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Tour d’Italie : Remco Evenepoel, champion du monde et favori, abandonne

Tour d’Italie : Remco Evenepoel, champion du monde et favori, abandonne
Tour d’Italie : Remco Evenepoel, champion du monde et favori, abandonne

CYCLISME - Coup de tonnerre sur le Giro : le Belge Remco Evenepoel, grand favori du Tour d’Italie, a quitté la course ce dimanche 14 mai au soir après un test positif au Covid-19, a annoncé son équipe Soudal-Quick Step.

« Je suis vraiment désolé de devoir quitter la course. Dans le cadre du protocole de l’équipe, j’ai effectué un test de routine qui s’est malheureusement révélé positif », a déclaré dans un communiqué le champion du monde, qui venait tout juste de reprendre le maillot rose de leader après avoir remporté la 9e étape.

« Mon expérience ici a été vraiment spéciale et j’étais impatient à l’idée de disputer les deux dernières semaines. Je remercie l’encadrement et les coureurs qui ont fait tant de sacrifices pour préparer ce Giro. Je vais les encourager pendant les deux semaines restantes », a ajouté le Flamand de 23 ans qui doit regagner la Belgique lundi en voiture, selon son équipe.

Renoncement forcé après avoir remporté la Cesena

Remco Evenepoel, qui avait déjà abandonné lors de sa précédente participation au Giro en 2021, était le grand favori de cette 106e édition avec le Slovène Primoz Roglic. Son renoncement forcé intervient alors qu’il venait de remporter à Cesena le deuxième chrono du Tour d’Italie avec une seconde d’avance sur Geraint Thomas et deux sur l’autre Britannique de l’équipe Ineos, Tao Geoghegan Hart.

PUBLICITÉ

Au classement général, il comptait 45 secondes d’avance sur Thomas et 47 sur Roglic, avant la journée de repos de lundi.

Il avait connu un début de Giro tonitruant, remportant le contre-la-montre inaugural, avant de chuter à deux reprises mercredi lors de la cinquième étape et d’être légèrement distancé samedi par Roglic. Mais rien n’indiquait que le Belge était touché par le coronavirus.

Il est le cinquième coureur à quitter cette 106e édition du Giro à cause d’un test positif au Covid-19 après le Français Clément Russo (Arkéa-Samsic) et les Italiens Nicola Conci (Alpecin), Giovanni Aleotti (Bora) et Filippo Ganna (Ineos).

À voir également sur Le HuffPost :

Giro : Aurélien Paret-Peintre remporte la 4e étape

JO 2024 : le triathlon commencera sous le Pont Alexandre-III