Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0847
    +0,0029 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    +0,70 (+0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 305,58
    -396,43 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 488,81
    +20,71 (+1,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,08 (+0,10 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,07 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2734
    +0,0036 (+0,28 %)
     

Tour d’Espagne : Remco Evenepoel a fêté sa victoire d’étape avec une violente collision et un visage en sang

Remco Evenepoel, ici célébrant sa victoire lors de la 3e étape du Tour d’Espagne à Arinsal, en Andorre, le 28 août 2023.
Remco Evenepoel, ici célébrant sa victoire lors de la 3e étape du Tour d’Espagne à Arinsal, en Andorre, le 28 août 2023.

CYCLISME - Plus de peur que de mal après cette collision. Remco Evenepoel, un des favoris du Tour d’Espagne cycliste, a remporté la troisième étape à Arinsal, en Andorre, ce lundi 28 août, mais a lourdement chuté après l’arrivée.

Comme on peut le voir sur les images ci-dessous, le Belge de l’équipe Soudal-Quick Step a en effet percuté une femme située dans la zone réservée aux assistants des équipes, quelques dizaines de mètres après la ligne d’arrivée.

Le champion du monde 2022 s’est relevé le visage ensanglanté, sonné par l’impact, mais paraissait avoir retrouvé ses esprits quelques minutes plus tard, avant de se livrer au protocole pour célébrer, à 23 ans, sa troisième victoire d’étape sur le Tour d’Espagne, qu’il a remporté l’an dernier.

Dans une story publiée dans la soirée sur son compte Instagram, Remco Evenepoel rassurait en indiquant qu’il allait bien, tout comme la femme qu’il avait percutée.

PUBLICITÉ

Pour s’adjuger l’étape du jour, le cycliste belge a réglé le sprint du groupe des cadors de cette Vuelta, réduit à une vingtaine d’éléments au sommet du col de première catégorie où était programmée l’arrivée. Au jeu des bonifications, il figure désormais cinq secondes devant l’Espagnol Enric Mas (Movistar) ; le jeune espoir français Lenny Martinez (Groupama-FDJ) occupe la troisième place provisoire du podium, à onze secondes.

À voir également sur Le HuffPost :

Cyclisme : les coureurs du Tour du Benelux mettent pied à terre pour protester contre la dangerosité du parcours

Tijl De Decker, espoir du cyclisme belge, meurt à 22 ans lors d’un accident à l’entraînement