La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 464,24
    +1 780,20 (+3,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Toulouse : des voitures ont-elles été mises à la fourrière lors d'une visite de Castex ?

·1 min de lecture

Avant chaque visite d'un ministre, les municipalités prennent généralement soin de préparer le terrain. C'est ce qu'aurait visiblement fait la mairie de Toulouse, mais à sa manière, le 25 septembre dernier, avant la venue de Jean Castex. Plusieurs riverains du quartier de Saint-Cyprien affirment que leur voiture a été embarquée par la fourrière avant l'arrivée du Premier ministre, rapporte La Dépêche. Pourtant, ils assurent qu'aucune interdiction de stationner ne leur avait été signalée.

"Aucun panneau n’interdisait de stationner dans le quartier", affirme l'un d'eux, qui paie un abonnement annuel de stationnement. Et de s'emporter : "Quelle honte… ! J’ai dû payer 130 € pour récupérer mon véhicule. J’ai aussi reçu une amende de 35 € que je vais logiquement contester".

>> A lire aussi - 100 voitures à la fourrière après la fermeture d’un parking gratuit

Pourtant, la mairie de Toulouse affirme à L'Opinion Indépendante avoir bien pris un arrêté temporaire d’interdiction de stationner. "Le tracé de la visite officielle a été confirmé auprès de la police municipale, le jeudi 23 septembre à 17h. L’arrêté temporaire d’interdiction de stationner a été pris le soir même et la signalisation mise en place immédiatement aux entrées des périmètres concernés, afin que le délai réglementaire de 24h de publicité soit respecté", affirme la municipalité. Mais selon les riverains, la signalisation en question était difficile à repérer. "Après coup, j’ai vu des feuilles A4 collées sur des panneaux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Gendarmerie va de nouveau rouler en Alpine
Tesla à nouveau dans le viseur des autorités américaines
Automobilistes, attention : le gouvernement prévoit de vous retirer bien plus de points sur votre permis d'ici 2023
Voiture électrique : Volkswagen menace de supprimer des emplois par dizaines de milliers
Opel Astra 2022 : nous sommes montés à bord

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles