Publicité
Marchés français ouverture 5 h 22 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 818,28
    -81,74 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,01
    -13,34 (-0,07 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 935,93
    +657,29 (+1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 494,58
    +10,38 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Toulouse-Nantes: le TFC confirme avoir écarté des joueurs qui ne voulaient pas porter le maillot au flocage arc-en-ciel

Toulouse-Nantes: le TFC confirme avoir écarté des joueurs qui ne voulaient pas porter le maillot au flocage arc-en-ciel

Après les révélations de La Dépêche du Midi, Toulouse confirme que des joueurs - sans les citer - ont été écartés pour la réception de Nantes ce dimanche (16h30) en raison de "leur désaccord concernant l'association de leur image aux couleurs arc-en-ciel représentant le mouvement LGBT."

"Bien que respectueux des choix individuels de ses joueurs, et après de nombreux échanges, le Toulouse Football Club a choisi d’écarter lesdits joueurs pour la rencontre prévue ce dimanche à 15h (avant report, ndlr) au Stadium de Toulouse", explique le club haut-garonnais dans un communiqué.

>> Suivez le multiplex de la 35e journée de Ligue 1 en direct

Le TFC réaffirme "son engagement de longue date dans la lutte contre l'homophobie"

Le Tef rappelle que "18 nationalités et 5 continents sont représentés au sein de son effectif professionnel. L’ouverture sur le monde fait partie intégrante de l’ADN du club. Nos joueurs sont choisis pour leurs qualités humaines indépendamment de leurs croyances ou de leurs convictions."

PUBLICITÉ

Impliqué depuis de longues années "dans la lutte contre l'homophobie et toutes les formes de discriminations", Toulouse veut continuer à s'engager "au quotidien avec nos joueurs, nos salariés, nos bénévoles, nos partenaires et notre communauté pour éduquer, sensibiliser et créer un environnement serein, inclusif et tolérant."

Face à Nantes, six joueurs initialement convoqués dans un groupe de 25 avaient disparu de la feuille de match, dont Zakaria Aboukhlal, Moussa Diarra, et Saïd Hamulic, cités par le quotidien régional parmi les auteurs du "boycott".

Article original publié sur RMC Sport