Marchés français ouverture 4 h 53 min
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 606,75
    +175,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9628
    +0,0017 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    17 828,32
    -26,82 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    20 481,95
    +711,43 (+3,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    452,23
    +19,13 (+4,42 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

Toulouse : Laurence Arribagé renvoyée en correctionnelle pour tentative de déstabilisation électorale

F. Scheiber - Sipa

POLITIQUE - L’adjointe au maire de Toulouse est soupçonnée d’être mêlée à une dénonciation calomnieuse visant la députée Corinne Vignon, son adversaire à lors de la campagne des législatives 2017

L’actuelle adjointe au maire de Toulouse, Laurence Arribagé est renvoyée devant le tribunal correctionnel de Paris pour des soupçons de tentative de déstabilisation électorale visant sa rivale, la macroniste Corinne Vignon, lors des législatives de 2017. L’élue de la Ville rose était alors la députée sortante LR de la 3e circonscription de la Haute-Garonne, disputée par la candidate LREM.

Par une ordonnance du 12 septembre, celle qui est aujourd’hui patronne de la fédération Les Républicains 31 sera jugée pour recel de dénonciation calomnieuse, recel de violation du secret professionnel et recel de prise illégale d’intérêts, selon cette source judiciaire confirmant une information de Médiacités.

Deux autres personnes seront jugées à ses côtés : Marc Menvielle, ancien numéro deux des finances publiques d’Occitanie, et Frédéric Sartorelli, l’ancien employeur de Corinne Vignon.

Interférer dans la campagne des législatives

L’affaire remonte à l’entre-deux tours des législatives de 2017. Alors que les deux candidates étaient en campagne, Corinne Vignon était visée par une dénonciation de travail dissimulé, lancée par Marc Menvielle, directeur adjoint des finances publiques de la région Occitanie, dont s’était saisie l(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Toulouse : Rénover, reconstruire sur place… ou ailleurs ? Quel avenir pour l’incinérateur du Mirail ?
Toulouse : Pourquoi verra-t-on la Patrouille de France survoler la Ville rose ce jeudi ?
Toulouse : 141 migrants qui campaient en centre-ville évacués et relogés