La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 533,06
    -348,50 (-1,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

TotalEnergies: Norvège : le projet Northern Lights signe le premier accord commercial au monde pour le transport transfrontalier et la séquestration de CO2

STAVANGER, Norway, August 29, 2022--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

TotalEnergies (Paris:TTE) (LSE:TTE) (NYSE:TTE) annonce la signature d’un accord commercial entre Northern Lights et Yara pour le transport et la séquestration du CO2 capté sur le site de Yara Sluiskil – une usine d’ammoniac et d’engrais située aux Pays-Bas.

A partir de début 2025, 800 000 tonnes de CO2 par an seront ainsi captées, comprimées et liquéfiées aux Pays-Bas, puis acheminées jusqu’au site de Northern Lights, afin d’y être définitivement séquestrées dans des couches géologiques enfouies à environ 2 600 mètres sous les fonds marins, au large d’Øygarden, en mer du Nord norvégienne.

Cet accord, le tout premier au monde de ce type, marque une étape majeure de la décarbonation de l’industrie lourde en Europe, ouvrant la voie aux services transfrontaliers de transport et de stockage du CO2. Il établit une référence pour les industriels européens souhaitant recourir, dans le cadre de leur stratégie de décarbonation, aux solutions du projet Northern Lights.

« Le développement de services de transport et de séquestration de CO2 est essentiel pour décarboner les industries européennes. Nous nous réjouissons d’accueillir Yara comme tout premier partenaire commercial pour le projet de Northern Lights, qui accompagnera ainsi sa stratégie de décarbonation, » a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de TotalEnergies. « TotalEnergies a pour objectif de développer une capacité de plus de 10 millions de tonnes par an de stockage de CO2 d’ici 2030, incluant le stockage pour ses propres installations ainsi que l’offre de stockage pour ses clients, en ligne avec notre ambition d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, ensemble avec la société. »

« Yara, notre tout premier client commercial, va remplir les capacités disponibles de notre site Northern Lights Phase 1. Cet accord pose les bases d’un marché pour le transport et le stockage du CO2. Dès le début de l’année 2025, nous acheminerons nos premières tonnes de CO2 des Pays-Bas vers la Norvège. Nous démontrerons ainsi que le CCS est un outil au service de l’ambition climatique de l’Europe », a déclaré Børre Jacobsen, directeur de Northern Lights.

« Il est urgent d’agir pour la décarbonation de l’industrie et Yara est un pionnier en la matière. Je suis ravi d’annoncer que nous sommes en bonne voie pour supprimer les émissions de CO2 de notre usine de Sluiskil. Cette avancée nous rapprochera un peu plus de notre objectif de production d’aliments décarbonée et accélérera la fourniture d’ammoniac vert pour la production de carburants et d’électricité », a déclaré Svein Tore Holsether, CEO de Yara International.

Le projet Northern Lights

Premier projet de création d’une chaîne de valeur transfrontalière, Northern Lights est conçu pour offrir aux industriels européens la possibilité de séquestrer leurs émissions de CO2 en toute sécurité et de manière permanente sous terre. Les installations de la 1ère phase du projet doivent être opérationnelles en 2024 et permettrons de stocker jusqu’à 1,5 million de tonnes de CO2 par an. Plusieurs secteurs industriels témoignant d’un intérêt croissant pour ces services, des capacités supplémentaires seront développés afin d’accompagner la hausse de la demande, jusqu’à 5 millions de tonnes par an. Northern Lights est détenu à parts égales par TotalEnergies, Equinor et Shell.

TotalEnergies et le captage et stockage du carbone (CCS)

TotalEnergies vise en premier lieu à éviter, puis à réduire ses émissions, en élaborant et en déployant une approche systématique, actif par actif, pour mettre en œuvre les meilleures technologies disponibles. La Compagnie développe notamment des processus industriels de captage, transport et stockage du CO2. Forte de ses compétences clés en gestion de grands projets, traitement des gaz et géosciences, TotalEnergies est bien placée pour réaliser son ambition de développer une capacité de stockage de 10 millions de tonnes de CO2 par an d’ici à 2030, notamment grâce à des projets industriels d’envergure comme Northern Lights en Norvège ou Aramis aux Pays-Bas. L’ensemble de ses projets de CCS permettra à la Compagnie de réduire ses propres émissions ainsi que celles de ses clients.

À propos de TotalEnergies

TotalEnergies est une compagnie multi-énergies mondiale de production et de fourniture d’énergies : pétrole et biocarburants, gaz naturel et gaz verts, renouvelables et électricité. Ses plus de 100.000 collaborateurs s’engagent pour une énergie toujours plus abordable, plus propre, plus fiable et accessible au plus grand nombre. Présente dans plus de 130 pays, TotalEnergies inscrit le développement durable dans toutes ses dimensions au cœur de ses projets et opérations pour contribuer au bien-être des populations.

@TotalEnergies TotalEnergies TotalEnergies TotalEnergies

Avertissement

Les termes « TotalEnergies », « compagnie TotalEnergies » et « Compagnie » qui figurent dans ce document sont utilisés pour désigner TotalEnergies SE et les entités consolidées que TotalEnergies SE contrôle directement ou indirectement. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence à ces entités ou à leurs collaborateurs. Les entités dans lesquelles TotalEnergies SE détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. Ce document peut contenir des déclarations prospectives. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TotalEnergies SE ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document. Les informations concernant les facteurs de risques susceptibles d’avoir un effet défavorable significatif sur les résultats financiers ou les activités de TotalEnergies sont par ailleurs disponibles dans les versions les plus actualisées du Document d’Enregistrement Universel déposé par TotalEnergies SE auprès de l’Autorité des marchés financiers et du Form 20-F déposé auprès de la United States Securities and Exchange Commission ("SEC").

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220828005048/fr/

Contacts

Contacts TotalEnergies
Relations Médias : +33 (0)1 47 44 46 99 l presse@totalenergies.com l @TotalEnergiesPR
Relations Investisseurs : +33 (0)1 47 44 46 46 l ir@totalenergies.com