Publicité
Marchés français ouverture 7 h 58 min
  • Dow Jones

    38 949,02
    -23,39 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 947,74
    -87,56 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0841
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 664,06
    +5 008,15 (+9,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 069,76
    -8,42 (-0,17 %)
     

TotalEnergies : la justice française rejette une plainte d'ONG opposées à des projets pétroliers en Afrique

Pixabay

Le tribunal de Paris a jugé mardi 28 février "irrecevables" les demandes des ONG qui réclamaient la suspension d'un mégaprojet controversé d'oléoduc et de forages pétroliers de TotalEnergies en Ouganda et en Tanzanie mené, selon les associations, au mépris des droits humains et de l'environnement. Le tribunal estime que les associations n'ont pas respecté les étapes de la procédure en présentant à l'audience en décembre des demandes et des griefs "substantiellement différents" de ceux qu'elles avaient reprochés à TotalEnergies dans une mise en demeure de 2019, point de départ de l'affaire.

Les Amis de la Terre, Survie et quatre associations ougandaises, qui contestent avoir modifié substantiellement leurs demandes, "n'ont fait que les préciser et consolider leur argumentaire avec plus de 200 documents de preuves à l'appui", a réagi Juliette Renaud, une responsable des Amis de la Terre contactée par l'AFP. Les associations, qui peuvent faire appel, "se réservent sur les suites à donner à cette décision, en consultation avec les communautés affectées", a-t-elle ajouté.

Deux chantiers indissociables sont au cœur de cette affaire: le forage Tilenga en Ouganda, dont un tiers dans le parc naturel des Murchison Falls; et le projet EACOP (East African Crude Oil Pipeline), le plus long oléoduc chauffé au monde (1.500 km), à travers la Tanzanie et des aires protégées. Les ONG estiment que TotalEnergies ne respecte pas dans ces projets son "devoir de vigilance", institué par une loi française (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce nouveau jeu vidéo Pokémon incite ses utilisateurs à dormir
Arnaque à la rénovation : ils se faisaient passer pour un organisme de contrôle de l'habitat
Novavax : l'action s'effondre après l'évocation d'une possible cessation de paiements
Entreprises : les dividendes versés aux actionnaires ont atteint un nouveau record dans le monde en 2022
Meta sommé de supprimer la certification payante de ses comptes