Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 839,67
    +32,90 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    16 809,97
    +15,09 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 194,00
    +1 118,91 (+1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 517,17
    +28,62 (+1,92 %)
     
  • S&P 500

    5 314,67
    +6,54 (+0,12 %)
     

TotalEnergies envisage une cotation en bourse à New York : quelles conséquences ?

HJBC/Adobe Stock

Dans une interview à Bloomberg vendredi 26 avril, le PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, a évoqué l’idée de déplacer la cotation principale de l’entreprise vers la Bourse de New York, jugée plus favorable aux investissements dans les hydrocarbures. Actuellement, l’essentiel des transactions boursières du groupe pétrolier s’effectue à la Bourse de Paris, où il représente la quatrième capitalisation derrière les géants du luxe. «Nous faisons face à une situation dans laquelle les actionnaires européens sont vendeurs ou se maintiennent, quand les actionnaires américains sont acheteurs. Alors, qu'est-ce qui serait le plus pratique pour des actionnaires américains ? Préfèrent-ils des actions dont la cotation principale est à New York ou en Europe ? Je crois que quand vous posez la question, vous avez la réponse», avait développé l’homme d’affaires, en réponse à l’agence de presse financière américaine.

L’occasion pour lui de mettre un tacle aux investisseurs européens qui font preuve de «frilosité» à l’égard de la stratégie du groupe, qui consiste à continuer d’investir dans les énergies fossiles pour financer sa transition vers les énergies bas carbone. «En Europe, au lieu de soutenir les entreprises européennes qui veulent faire cette transition, même si c’est difficile, ils nous regardent et nous disent : regardez, vous continuez à produire du pétrole et du gaz», a-t-il souligné.

Cette prise de parole n’a pas tardé à faire réagir. Invité sur BFMTV ce jeudi matin, Bruno Le Maire, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Legrand : le bâtiment résidentiel «souffre en France» et en Chine «cela ne va pas du tout»
Société Générale : la banque de détail en France souffre mais «la performance s’améliore»
CAC 40 : la Bourse de Paris en hausse, les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis attendus au tournant
Airbus peut-il redécoller en Bourse, alors que l’A350 devrait monter en puissance ?
Campari sirote Courvoisier : une acquisition à un milliard d'euros