Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 667,52
    +524,93 (+1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

TotalEnergies : son bénéfice bondit au premier trimestre, le groupe vend une partie de ses activités

Bloomberg

C'est un solide bénéfice. TotalEnergies, malgré des prix du gaz et du pétrole en baisse, a annoncé jeudi 27 avril avoir engrangé au premier trimestre 2023 un bénéfice net en hausse de 12% à 5,6 milliards de dollars. L'an dernier, de janvier à mars, le géant français avait enregistré un résultat net de 4,9 milliards, tenant cependant compte d'une importante provision, conséquence d'une dépréciation de 4,1 milliards de dollars d'actifs en raison des sanctions contre la Russie. La hausse est plus nette par rapport au 4e trimestre de l'exercice 2022, à +70%.

Le groupe a annoncé dans le même temps la vente de ses activités d'exploitation des sables bitumineux au Canada à SunCor Energy pour 4,1 milliards de dollars, dans le cadre d'une stratégie de réduction de son empreinte carbone après l'annonce en début d'année d'un projet de scission de ses actifs canadiens.

Cette cession, qui porte sur l'intégralité des titres de la filiale canadienne du groupe français, TotalEnergies EP Canada Ltd, devrait être finalisée "avant la fin du 3e trimestre 2023", a précisé le groupe dans un communiqué diffusé parallèlement aux résultats du premier trimestre.

Les sables bitumineux de l'ouest canadien forment un vaste gisement de pétrole brut dont le Canada est le principal producteur au monde. Ils sont composés de sable, d'eau, d'argile et d'un type de pétrole appelé bitume, trop lourd et épais pour s'écouler librement, ressemblant à une mélasse, explique le site de l'Association canadienne des producteurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une bataille juridique pousse l'Institut Paul Bocuse à changer de nom
Rachat du Parc des Princes par le PSG : "un montant ridicule" tacle Anne Hidalgo
La solution de stockage économique qui fait gagner du temps
CAC 40 : les voyants restent au rouge sous un flot de résultats
McDonald's accusé par Peta de servir des frites non végétariennes dans certains pays