La bourse ferme dans 4 h 3 min
  • CAC 40

    6 825,07
    +59,55 (+0,88 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 110,01
    +29,86 (+0,73 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1301
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 779,80
    -4,10 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    42 959,09
    -1 290,11 (-2,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 239,98
    -201,78 (-14,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,47
    +2,21 (+3,34 %)
     
  • DAX

    15 251,53
    +81,55 (+0,54 %)
     
  • FTSE 100

    7 194,87
    +72,55 (+1,02 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3273
    +0,0038 (+0,29 %)
     

TotalEnergies accélère dans la production de batteries

·2 min de lecture

Déjà associé à Stellantis dans ACC à travers sa filiale Saft, le groupe TotalEnergies a su convaincre l'allemand Daimler de les rejoindre. Objectif: rattraper les fabricants asiatiques de piles lithium-ion déjà implantés en Europe.

"Concernant les batteries, j'avais des doutes il y a trois ans, mais là je pense qu'on peut y arriver." Ce 1er octobre, le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné affiche sa satisfaction. Une semaine plus tôt, sa filiale Saft et le groupe automobile Stellantis intégraient au sein d'Auto-motive Cells Company (ACC) un nouveau partenaire. Et pas n'importe lequel: l'allemand Daimler. L'arrivée du géant de Stuttgart à hauteur d'un tiers du capital dans cette coentreprise qui développe des batteries électriques "renforce notre capacité de négociation avec les fournisseurs", affirme un de ses porte-parole. L'investissement initial d'ACC pour implanter des giga-factories en Europe d'ici à 2030 était de 5 milliards d'euros. Avec Daimler, il s'élève désormais à 7 milliards. La filiale de Saft, qui envisageait au départ la fabrication d'un million de batteries lithium-ion à la fin de la décennie, va pouvoir ainsi en produire 2,5 millions.

Pour les trois partenaires d'ACC, l'enjeu de la batterie est crucial. Cet élément représente plus du tiers du coût d'un véhicule électrique. "Aujourd'hui, les fabricants asiatiques détiennent près de 90% du marché, mais le secteur est encore en devenir", note Guillaume Crunelle, associé automobile & mobilité au cabinet Deloitte. "Les Chinois ont préempté des volumes dans la mobilité électrique, notamment dans le secteur des bus et des camions où ils sont hégémoniques, mais dans les batteries pour voitures rien n'est joué", affirme Ghislain Lescuyer, directeur général de Saft. Avec un peu moins d'1 milliard d'euros de chiffre d'affaires, Saft et ses 4.000 employés font figure de poids plume par rapport à Stellantis et Daimler. Positionnée sur des marchés à forte valeur ajoutée, numéro un mondial des batteries pour satellites, trains et avions, cette ex-filiale d'Alcatel, créée en 1918, aime la discrétion. Tout le monde se souvient de l'amerrissage en catastrophe de l'Airbus A 320 en 2009 sur le fleuve Hudson près de New York à la suite de l'arr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles