Publicité
Marchés français ouverture 27 min
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 974,92
    +33,14 (+0,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 953,38
    +58,93 (+0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,57
    +8,40 (+0,60 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     

Total, Shell, BP… Les géants du pétrole au bord du précipice en Bourse ?

Total, Shell, BP… Les géants du pétrole au bord du précipice en Bourse ?

Brent, WTI… Les cours du pétrole sont à la peine. Ils sont tombés en ce début de semaine à leurs plus bas niveaux en 4 mois. La décision de l’OPEP de prolonger jusqu’à fin septembre ses coupes de production (qui devaient initialement prendre fin ce mois-ci) «est mal passée auprès du marché. Alors que ces coupes sont censées soutenir les cours, c’est l’inverse qui s’est produit, les acteurs de marché craignant que cette décision ne traduise des craintes sur les perspectives économiques», explique Alexandre Baradez, responsable de la recherche marchés chez IG France et chroniqueur pour Capital. Qui souligne à cet égard que c’est l’enjeu de la croissance qui «est revenu au premier plan sur les marchés mondiaux depuis quelques jours».

Le prix du pétrole a commencé à décrocher hier vers 14h. La publication, deux heures plus tard, d’un indice d’activité manufacturière plus faible qu’attendu aux Etats-Unis - et en zone de contraction pour le deuxième mois consécutif (l’ISM manufacturier a été ramené de 49,2 à 48,7, alors que le consensus des économistes tablait sur 49,6) - «a enfoncé le clou. Le cours du pétrole du baril de référence WTI s’est replié de 4% sur la journée», souligne l’expert, qui observe, plus globalement, que le secteur des matières premières se replie depuis une dizaine de jours, qu’il s’agisse de l’énergie ou des métaux industriels. L’indice Bloomberg Commodity Index (jauge des prix du secteur des matières premières) s’est replié de 5% en 10 jours.

Et ce sont peut-être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Beaumanoir s'empare de la maison-mère Quiksilver en Europe : 200 emplois sacrifiés en France
Meta : amende en Italie, les membres de Facebook et Instagram insuffisamment informés
CAC 40 : la Bourse repart de l’avant, mais l'économie des Etats-Unis inquiète
Duralex : quatre candidats à la reprise du célèbre verrier
The Body Shop France : découvrez les noms des deux potentiels repreneurs